Le nouveau hub réunionnais paré à faire décoller son trafic


Port-Réunion n'a pas attendu d'être devenu le hub de CMA CGM dans l'océan Indien pour voir son trafic augmenter. Mais les dessertes lancées depuis la livraison de l'extension du port Est en janvier promettent une forte accélération de la croissance dès cette année.


© GPMDLR Éric D’zoao
© GPMDLR Éric D’zoao
Avec 4,529 millions de tonnes, le Grand Port maritime de La Réunion a enregistré en 2015 une progression de 5,5 % de son trafic "à périmètre constant". L'établissement a choisi de distinguer son tonnage avec et sans l'activité liée à la reconfiguration de la route du littoral. Ce trafic purement local a été de 529.000 tonnes l'an dernier.

Les transbordements progressent déjà

Tous les secteurs sont en croissance, particulièrement les hydrocarbures et les importations de céréales. Ainsi, les vracs liquides ont ainsi gagné 10 % et atteint 856.000 tonnes. Le volume de vracs solides a crû de 4 %, à 1,337 million de tonnes.
Avec 2,336 Mt, les marchandises diverses ont gagné 5 %, soit la progression des marchandises conteneurisées, qui composent quasi exclusivement ce segment (2,24 Mt). En nombre de boîtes, la croissance a été de 4 %, à 249.660 EVP. Le transbordement n'a pas attendu l'ouverture du hub de CMA CGM pour augmenter de 67 %. Avec 23.380 EVP contre 14.000 en 2014, assure la croissance d'un trafic qui aurait été stable autrement. CMA CGM a commencé dès le début 2015 à réorganiser ses liaisons entre ses feeders et son service principal, en augmentant la fréquence des feeders.

"Sur la route entre l'Afrique de l'Ouest et l'Asie"


Pour le reste des marchandises diverses, la tendance à la hausse du trafic roulier de voitures s'est poursuivie : + 9 % en tonnage et + 15 % en nombre de véhicules (32.933).
Jean-Frédéric Laurent, président du directoire, évoque un retour aux chiffres d'avant la crise et un signe de reprise sur l'île : "Nous avions des incertitudes sur la robustesse du trafic de 2014. On se rend compte que l'activité économique de La Réunion génère une hausse du trafic depuis deux ans. Il y a un rebond de l'activité globale, même si la construction ne suit pas".

300.000 EVP espérés en 2016

Le GPMLR sort de deux années de travaux sur ses quais du port Est dédié aux conteneurs. Jean-Frédéric Laurent se félicite d'avoir traversé cette période sans interruption de trafic, avec une hausse de l'activité et d'avoir pu boucler le programme dans les temps, ce qui a permis à CMA CGM de lancer son hub dès janvier 2016.
Ces travaux, d'un coût d'environ 80 millions d'euros financés par l'UE, l’État et le port, ont compris l'allongement de 160 mètres du quai à conteneurs et le creusement de la darse à 15,50 mètres. Port Réunion dispose désormais d'un linéaire de quai de 640 mètres utiles et d'un tirant d'eau de 14,50 mètres, contre 12,50 mètres auparavant.
Pour accompagner cette extension, l'établissement a pris livraison en octobre dernier de deux nouveaux portiques ZPMC capables de travailler sur 21 rangées de conteneurs. Ces deux engins sont en cours de préparation avant leur mise en service. Ils seront rejoints par une troisième unité mi-2016.
Port Réunion est maintenant capable d'accueillir des porte-conteneurs de 300 mètres de long et 40 de large, soient des modèles de 8.000 à 10.000 EVP de capacité : "C'est la taille des navires qui commencent à toucher l'Afrique de l'Ouest, relève Jean-Frédéric Laurent. Or nous sommes sur la route entre ces ports et l'Asie".
Le directeur du port évoque "un changement majeur", qui donnera plus de souplesse aux armateurs sur l'organisation de leurs escales grâce à l'amélioration du tirant d'eau.
Dès le 4 janvier, CMA CGM a officiellement lancé son hub par l'intégration du port dans la ligne Midas entre l'Afrique de l'Ouest, l'océan Indien et le Moyen-Orient, qui offre deux touchées eastbound et westbound. Depuis, la ligne Nemo a remplacé le service feeder entre l'île et Khor Fakkan, devenu purement local, rapprochant Fos et Le Havre de La Réunion. Hapag-Lloyd fournit six navires sur les treize de ce service opéré conjointement avec CMA CGM via sa filiale ANL. L'île de La Réunion se retrouve reliée directement à de nouvelles destinations sur tous les continents.
Jean-Frédéric Laurent prévoit pour cette année une hausse de 100.000 EVP des transbordements d'ici 2018, dont près de la moitié cette année puisqu'il espère atteindre les 300.000 EVP de trafic global dès la fin 2016. "Entre-temps, il sera nécessaire de réorganiser l'espace, précise-t-il. Nous avons pour projet de réorganiser les accès et la circulation sur les terre-pleins". Le port espère débuter cette nouvelle phase de travaux en 2017.

Franck André

Mercredi 24 Février 2016



Lu 74 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse