Le patron du groupe Hanjin s'excuse pour les difficultés de son armateur


Le président du groupe sud-coréen Hanjin s'est excusé pour le "chaos" provoqué par les difficultés de son armateur sur le commerce maritime mais a assuré que celui-ci pouvait et serait sauvé du naufrage.


Hanjin Shipping doit présenter un plan de relance à la justice sud-coréenne d'ici le 25 novembre © Hafen Hamburg
Hanjin Shipping doit présenter un plan de relance à la justice sud-coréenne d'ici le 25 novembre © Hafen Hamburg
Le patron du groupe Hanjin a présenté mardi 4 octobre ses excuses pour les difficultés de son armateur. Hanjin Shipping a demandé son placement en redressement judiciaire en Corée du Sud et aux États-Unis après le refus de ses créditeurs de l'aider à affronter une dette colossale estimée à 6.000 milliards de wons (4,79 milliards d'euros).

Chaos sur le fret

"Je présente mes excuses au public pour avoir provoqué des inquiétudes quant au chaos sur le fret", a déclaré Cho Yang-Ho, président de Hanjin Group, cité par l'agence sud-coréenne Yonhap. "Mais je veux souligner que nous avons fait tout ce qui est en notre pouvoir pour sauver l'armateur", a-t-il poursuivi devant une commission parlementaire.
Le groupe, présent dans toute une gamme d'activités logistiques et de transports, en particulier la compagnie Korean Air, a injecté environ 2.000 milliards de wons (1,6 milliard d'euros) dans Hanjin Shipping depuis son acquisition en 2014, a-t-il ajouté.
Un fonds d'urgence de 100 milliards de wons a été débloqué pour aider l'armateur, dont 40 milliards sous forme de don personnel de la part de son président.
"Nous nous sommes heurtés à un mur en tant que compagnie privée en concurrence avec des armateurs étrangers qui reçoivent des milliards de dollars de leur gouvernement et inondent le marché de prix bas", a-t-il ajouté. "Nous avons été pris dans une guerre du dumping et avons demandé de l'aide mais je n'ai pas su convaincre". Cho Yang-Ho estime toutefois que Hanjin Shipping peut être sauvé dans un avenir proche.
Hanjin Shipping doit présenter un plan de relance à la justice sud-coréenne d'ici le 25 novembre. Le tribunal décidera ensuite de le placer en redressement, avec surveillance de sa gestion et rééchelonnement de sa dette, ou de le liquider.

AFP

Jeudi 6 Octobre 2016



Lu 311 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse