Le pavillon routier français perd une place


Selon le dernier classement du Comité national routier, le pavillon français se classe à la 5e position en Europe grâce à son marché domestique. Si l’Allemagne demeure leader, la Pologne championne à l’international se rapproche. Le cabotage se développe.


© Renault Trucks
© Renault Trucks
Après une stagnation en 2014, le transport routier européen a fini l’année 2015 sur une croissance de 2,4 %. À l’origine de 65 % des trafics, les flux domestiques s’apprécient de 3,5 % tandis que l’international est stable (+ 0,5 %) autour de ses trois segments : bilatéral (- 1,6 %), relations entre pays tiers (+ 5,7 %) et cabotage (+ 5,6 %). "La concurrence s’intensifie encore. Les pavillons des nouveaux États membres (NEM) se développent quatre fois plus vite que les pavillons de l’UE15", analyse le CNR.

"Le cabotage réalisé sur le territoire français augmente de 8 % en 2015"


Tous trafics confondus, la France (- 7 %), dont l’activité repose quasi-exclusivement sur son marché interne, perd une place au profit du Royaume-Uni (+ 11 %), et se classe en 5e position. Le Top 3 ne change pas en revanche, composé de l’Allemagne (+ 1,5 %), championne du trafic domestique, de la Pologne (+ 3,9 %) et de l’Espagne (+ 7 %), leaders à l’international. La part de marché du pavillon allemand est de 17,4 % contre 14,5 % pour son dauphin polonais. Dans l’ensemble, "le poids de l’UE15 ne cesse de diminuer : 68 ,2 % en 2015 contre 70 % l’année précédente".
 
Recentrage sur le domestique

Le développement des flux domestiques est principalement dû aux NEM (+ 8,6 %), porté notamment par la République tchèque (+ 25,5 %). Sur ce classement, la France (- 6,5 %) rétrograde d’une place et se positionne désormais en 3e position derrière l’Allemagne (+ 2,5 %) et le Royaume-Uni (+ 11,9 %), suivie de l’Espagne (+ 7,1 %) et de la Pologne (+ 8,3 %). "Le marché national occupe 86 % de l’activité du pavillon allemand contre 40 % pour le pavillon polonais. La plupart des pavillons d’Europe de l’Ouest se replient sur leur activité domestique, encore relativement protégée par la réglementation sur le cabotage, pour atteindre par exemple 92 % des trafics du pavillon français".
 
Pologne, championne à l’international

Ce constat se vérifie avec les évolutions à l’international où les pavillons de l’UE15 perdent 3,6 % tandis que les NEM progressent d’autant. Alors que la France (- 12,6 %) pointe à la 15e place, le Top 5 est trusté par la Pologne (+ 1,1 %), l’Espagne (+ 6,7 %), l’Allemagne (- 4,2 %), les Pays-Bas (- 8,4 %) et la République tchèque (- 3,2 %). "La concentration se renforce : le leader polonais réalise à lui seul un quart de l’activité internationale et le top 4 capte la moitié de ce marché". Dans ce dernier, la Roumanie (+ 17,2 %) et la Bulgarie (+ 19,5 %) se distinguent en montant à la 8e et 9e place. La part du pavillon français dans le transport routier international s’élève désormais à 2 % ! "Le glissement vers les transporteurs de l’Est se poursuit", constate le CNR en raison "d’un différentiel de compétitivité toujours défavorable aux pavillons de l’Ouest".
 
Marchés "inaccessibles"
 
À l’international, les flux bilatéraux représentent encore 24 % des trafics mais se contractent au profit des relations entre pays tiers, qui pèsent désormais 9 %, et le cabotage à hauteur de 2 %. Depuis 2008, ces deux segments ont doublé et demeurent "inaccessibles" au pavillon français pour des raisons de compétitivité ; l’activité entre pays tiers par exemple étant exclusivement dans les mains des NEM. La Pologne, avec près d’un tiers des flux, est la championne du cabotage. Sur ce marché, la Roumanie, la Lituanie ou la Lettonie enregistrent des croissances de 25 à plus de 80 % !

Érick Demangeon

Jeudi 8 Juin 2017



Lu 6416 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse