Le pétrolier malaisien porté disparu localisé



Le "MT Orkim Harmony" a été repeint et son appellation changée en "Kim Harmon"
Le "MT Orkim Harmony" a été repeint et son appellation changée en "Kim Harmon"
Le pétrolier battant pavillon malaisien, porté disparu depuis une semaine en mer de Chine méridionale, a été localisé et les pirates à bord ont été sommés de se rendre, a indiqué jeudi 18 juin le chef de la marine de Malaisie. Le "MT Orkim Harmony", avec à son bord vingt-deux membres d'équipage et une cargaison de 6.000 tonnes de pétrole, a été repeint et son appellation changée en "Kim Harmon", selon des photos publiées par la marine malaisienne. Un bâtiment de la marine suit actuellement le pétrolier et communique avec les pirates pour les convaincre de se rendre, a indiqué le chef de la marine de ce pays d'Asie du Sud-Est, Abdul Aziz Jaafar. "Au moins huit auteurs sont à bord. Ils sont armés de pistolets et de machettes. Ils s'expriment avec un accent indonésien", a-t-il précisé, soulignant que tous les membres d'équipage étaient "sains et saufs". L'équipage comprend seize Malaisiens, cinq Indonésiens et un Birman. Le pétrolier était en route le 11 juin de Malacca, sur la côte Ouest de la Malaisie, vers le port de Kuantan, sur la côte Est, lorsque le contact a été perdu alors le navire était au large de l'État de Johor, au sud de la Malaisie. Jeudi 18 juin, il se trouvait dans les eaux vietnamiennes, à environ 200 milles nautiques (370 km) au nord-est de la ville malaisienne de Kota Bahru, selon des responsables malaisiens. Le Bureau maritime international (BMI), qui avait dit craindre un acte de piraterie, multiplie les mises en garde en indiquant que les eaux de l'Asie du Sud-Est deviennent le point chaud de la piraterie mondiale.
Les cibles privilégiées des assaillants sont habituellement les pétroliers transportant des hydrocarbures, tel le "MT Orkim Harmony", dont la cargaison est évaluée à 21 millions de ringgit (4,9 millions d'euros). Un petit pétrolier est attaqué en moyenne toutes les deux semaines dans cette région où ont été commis 70 % des actes de piraterie dans le monde au premier trimestre, selon les chiffres du BMI. De janvier à mars, 38 attaques ont été perpétrées par des pirates, sur un total de 54 dans le monde. L'an passé, 245 attaques ont été recensées. L'Indonésie arrive en tête avec 21 attaques dans les eaux du plus grand archipel du monde.

AFP

Jeudi 18 Juin 2015



Lu 320 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse