Le plan de relance autoroutier notifié à la Commission européenne


Le plan de relance autoroutier, qui prévoit que les sociétés concessionnaires engagent des travaux en échange d'un allongement de la durée de leurs concessions, est notifié vendredi 16 mai par la France à la Commission européenne, et les travaux pourraient être engagés à l'été.


Ce plan de relance autoroutier devrait permettre la création de 15.000 emplois © Vinci
Ce plan de relance autoroutier devrait permettre la création de 15.000 emplois © Vinci
Le secrétaire d'État aux Transports, Frédéric Cuvillier, a rencontré vendredi 16 mai à Bruxelles le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, afin de lui présenter le plan de relance autoroutier. Ce plan, en discussion entre l'État et les sociétés concessionnaires d'autoroutes depuis plus de deux ans, prévoit une vingtaine d'opérations : travaux de sécurisation, parkings relais pour les routiers, parkings d'autopartage, lien entre autoroutes et réseau secondaire.

Coup de fouet au secteur du BTP

Le but est d'"adapter les infrastructures aux évolutions du trafic et donc à le fluidifier, à améliorer la sécurité des usagers ou encore à réaliser des travaux de mise aux normes environnementales". Le montant total est de 3,6 milliards d'euros, à la charge exclusive des concessionnaires autoroutiers. Ce plan doit donner un "coup de fouet au secteur du BTP, qui est en berne", et devrait permettre la création de 15.000 emplois, a indiqué Frédéric Cuvillier. Plus de la moitié des travaux seront réalisés par des PME et PMI non liées aux groupes autoroutiers. "Garantir l'accès à la commande pour les PME, et il y en a beaucoup dans le secteur des travaux publics, c'est la garantie de créer vraiment de l'emploi, et du dynamisme régional", a ajouté le secrétaire d'État. En échange, les concessions sont prolongées de trois ans en moyenne, et Frédéric Cuvillier s'est engagé à ne plus demander de prolongation jusqu'à la fin des concessions, prévue entre 2027 et 2032.

"Adapter les infrastructures aux évolutions du trafic"


Les négociations entre l'État et les concessionnaires ont été longues, a souligné Frédéric Cuvillier. "Les prétentions initiales des concessionnaires autoroutiers étaient loin de ce que nous souhaitions accorder dans le respect du droit. Nous sommes partis de très haut puisque les concessionnaires souhaitaient une durée de prolongation beaucoup plus longue, avec un taux de retour sur investissement de 11 %", a-t-il dit. Le taux de retour sur investissement finalement négocié doit être inférieur à 8 %, la réalité des investissements sera contrôlée, et les concessionnaires ne peuvent pas reporter le coût de ces travaux sur les usagers.

AFP

Lundi 19 Mai 2014



Lu 107 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse