Le poids considérable du transmancheà Dieppe


Alors qu’elle affiche des progressions spectaculaires à l’origine d’un trafic global du port en progression de près de 25 % fin août, la ligne transmanche Dieppe-Newhaven ne connaît pas son avenir au-delà du 31 décembre prochain. Les enjeux sont multiples, politiques et économiques surtout. Les interrogations le sont tout autant.


© Éric Houri
© Éric Houri
À la fin du mois d’août, la liaison Dieppe-Newhaven connaît des progressions enviables : + 47,7 % avec 305.000 passagers embarqués et + 43,2 % pour le nombre de camions transportés. En termes de tonnages, après huit mois, le transmanche (1,121 million de tonnes) pèse pour près de 77 % dans le trafic global du port de Dieppe (1,462 million de tonnes). Plusieurs raisons président à ces performances. D’abord, la ligne a sans doute bénéficié des turbulences diverses qui ont affecté la route Caen-Portsmouth, et surtout le Détroit, ainsi que de l’absence de rotations des ferries de Brittany Ferries au départ du Havre jusqu’en mars. Ensuite, sous la pression de certains élus dont le maire de Dieppe, Sébastien Jumel (PCF), l’exploitation de la ligne à dater du mois de mai a été assurée par deux ferries au lieu d’un, avec trois aller-retours quotidiens au lieu de deux. L’ancienne configuration avait été adoptée par LD Lines, attributaire de la délégation de service public (DSP) de 2007 à 2012, et reprise par DFDS Seaways, repreneur du service. Pour les élus de tous bords qui fourbissent leurs armes en vue des élections régionales de décembre, ces bons résultats démontrent la pertinence économique de la ligne. Certes. Mais le problème se situe ailleurs. Le principe même de la DSP, de tous temps contesté par la concurrence, a fait long feu aux yeux de beaucoup, à commencer par le conseil départemental de Seine-Maritime, aux finances exsangues, à qui elle coûte en moyenne une vingtaine de millions par an.

"Le transmanche pèse 77 % du trafic du port de Dieppe"


«Dans ce dossier, il n’y a que des coups à prendre», admettait récemment en petit comité, Pascal Martin, nouveau patron (UDI) de la collectivité propriétaire des deux ferries et de 80 % du port de Newhaven. Pour alléger le fardeau financier de la ligne, il mise sur d’hypothétiques nouveaux concours. Et surtout sur une exploitation de la ligne sous forme d’une régie personnalisée, montage juridique préconisé par le cabinet d’audit Ernst & Young et adopté en août par le syndicat mixte pour la promotion de l’activité transmanche (SMPAT), entité pilotée très majoritairement par le conseil départemental. Cette solution, jugée plus économique (?) et plus transparente, implique le lancement d’appels d’offres séparés pour les différentes prestations afférentes à la ligne, au plan opérationnel notamment. Quels résultats donneront ces consultations sachant que le temps presse ? Déjà prolongée d’un an à la demande de la précédente majorité socialiste du Département, la DSP prend fin le 31 décembre prochain. «Je n’exclus pas de demander au préfet une prolongation de la DSP de six mois», laisse entendre Pascal Martin.

Vincent Rogé

Mercredi 23 Septembre 2015



Lu 47 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse