Le port de Bordeaux retenu par l'UE comme site de démantèlement des navires


Le port de Bordeaux a annoncé être l'un des sites internationaux de démantèlement de navires retenus par l'Union européenne.


Démantèlement du navire "Matterhorn" à Bordeaux en 2012 © Veolia
Démantèlement du navire "Matterhorn" à Bordeaux en 2012 © Veolia
Dans la liste des 18 sites internationaux de démantèlement de navires que l'Union européenne a retenus, figure le Grand Port maritime de Bordeaux (GPMB). La direction de l'établissement portuaire girondin estime être "l'un des plus importants en France de cette catégorie".
À ses yeux, "cette distinction reconnaît (…) des compétences, des procédures et des équipements du pôle de recyclage de Bordeaux Port Atlantique".
"Elle récompense, selon le GPMB, les investissements réalisés par lui dans des outils qui lui permettent d'être le plus important site français de cette liste en termes de tonnage et de dimensions et dans le top 6 européen". Et de rappeler les dimensions de la forme de radoub n°3 de Bassens qui mesure 240 mètres de long pour 34 mètres de large, les 3,5 hectares d'étendue du terre-plein polyvalent et les normes auxquelles répondent ses équipements telles que l'ICPE et la Convention de Hong Kong.

Le programme des investissements se poursuivra en 2017

Situé sur le range Atlantique, le port girondin juge être "le seul de la liste européenne ouvert à tous les opérateurs de démantèlement qui en font la demande et en appliquent les procédures".
Le port de Bordeaux est actuellement occupé par la fin du chantier de démantèlement de l'ex-"Jeanne d'Arc" (Veolia pour le compte de la Marine nationale). D'ici quelques semaines, l'ex-"Colbert" lui succédera pour clore un chantier global de démantèlement qui aura duré plus de trente-six mois.
"Ces navires s'ajouteront à une liste de référence de navires militaires et marchands en importante croissance depuis 2012", souligne la direction du port bordelais. L'établissement prévoit d'ailleurs de poursuivre cette année des investissements sur ces équipements.

Vincent Calabrèse

Mercredi 4 Janvier 2017



Lu 954 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse