Le port de Calais ne peut plus assurer un "accès sécurisé"


Quatrième port français avec plus de 10 millions de passagers et 1,8 million de poids lourds par an, le port de Calais, confronté à des migrants prêts à tout pour tenter de passer en Grande-Bretagne, "ne peut plus assurer un accès sécurisé aux chauffeurs routiers", met en garde son gestionnaire, le président de la CCI Côte d'Opale, Jean-Marc Puissesseau.


© Port de Calais
© Port de Calais
Cela fait des années que des migrants tentent d'embarquer sur les ferries. Qu'est-ce qui a changé récemment ?
"Le comportement des migrants est tout à fait différent de celui d'il y a quelques mois. Vis-à-vis des chauffeurs routiers, de notre personnel, c'est de l'agressivité permanente. Avant, il y avait un code de bonne conduite : ils essayaient de monter dans les camions, traversaient ou ne traversaient pas, ils recommençaient le lendemain et nous, on faisait nos contrôles tranquillement. Le port a montré sa vulnérabilité face à une intrusion de 100, 150 personnes le 3 septembre. Aujourd'hui, on est devant une population de migrants peut-être plus désespérée, moins bien guidée, moins bien orientée et plus en concurrence : il y en a beaucoup et ils essaient absolument tout pour passer".

"1,8 million de poids lourds par an"


Quelles en sont les conséquences, pour le port et ses usagers ?
"Il y a tellement de migrants et tellement de chauffeurs routiers qui sont assaillis et qui doivent se défendre que forcément, un jour, il y aura un problème. J'ai dit aux Britanniques de l'UKBF (United Kingdom Border Force) : «un jour, vous allez voir, nous allons avoir un ou deux morts sur la conscience». Une mauvaise image du port est déployée. Le port de Calais, c'est 10.000 emplois directs, indirects et induits : si le nombre de passagers diminue, les compagnies maritimes seront affectées".

Quelles peuvent être les solutions ?
"Aujourd'hui, nous devons nous adapter à un nouveau comportement des migrants. On doit revoir les zones de stockage des véhicules disponibles. Et il y a manifestement la possibilité d'augmenter le nombre des aubettes (postes) de contrôle britanniques pour augmenter le flux aux heures de pointe. Notre but, c'est d'indiquer à nos clients que nous allons faire en sorte de sécuriser à nouveau l'accès au port de Calais. Cela doit être le résultat de discussions avec l'Angleterre, la police aux frontières, nos compagnies maritimes, l'État et nos services techniques. J'ai écrit à l'ambassadeur de Grande-Bretagne qui m'a répondu que l'Angleterre est tout à fait prête à examiner les travaux à envisager, à réfléchir avec nous et à participer aux dépenses. J'ai rendez-vous avec Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, la semaine prochaine. Le port de Calais ne peut rester silencieux, il faut qu'on alerte !"

Marie-Laure Michel

Vendredi 12 Septembre 2014



Lu 184 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse