Le port de Lyon en progression de 6 %


Le port de Lyon Édouard-Herriot, riche d’une infrastructure multimodale combinant cinq modes de transport, enregistre en 2011 un flux de trafic de plus de 10,8 millions de tonnes, en progression de 6 % par rapport à 2010. Mais la navigation sur le Rhône reste stable avec 5,8 millions de tonnes de marchandises transportées.


© Lyon Terminal
© Lyon Terminal
«Le port de Lyon retrouve une activité proche de celle de 2008 et conforte sa place de premier port de l’axe Rhône-Saône», observe-t-on à la Compagnie nationale du Rhône, concessionnaire et aménageur du fleuve.

+ 11 % pour le fluvial

Le trafic par voie d’eau s’est particulièrement distingué avec une progression de 11 % en traitant 1,4 million de tonnes. Le trafic ferroviaire a quant à lui bénéficié d’un nouveau faisceau ferroviaire composé de douze voies d’accueil et de triage dont deux pour les trains longs. Ceci lui a permis de passer de 259.408 tonnes à 379.584 tonnes enregistrant donc une hausse de 46 % de son trafic. Le port propose un service ferroviaire disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le trafic routier est passé de 1.810.952 tonnes en 2010 à 2.105.021 tonnes (+ 16 %). Du côté des baisses, le trafic fluvio-maritime est passé de 169.149 tonnes à 129.894 tonnes et l’oléoduc a chuté de 1 % avec 2.635.556 tonnes en 2011 contre 2.661.754 tonnes en 2010.

«Premier port de l’axe Rhône-Saône»


Les trafics d’hydrocarbures du port stagnent depuis trois ans alors que le conteneur, les matériaux de construction, le recyclage et les produits métallurgiques neufs sont en croissance.
Lyon Terminal, filiale de la CNR dédiée à la logistique conteneurisée par voie fluviale ou ferrée, enregistre une croissance de 17 % avec 188.000 EVP manutentionnés dont 37.200 par voie ferrée, 59.500 par voie d’eau et 91.300 par route, en pré ou post-acheminement. Le transport de conteneurs compte pour 40 % dans les trafics fluviaux du PLEH. Sur l’ensemble du fleuve, le nombre de conteneurs transportés atteint 67.142 EVP, soit + 14,7 %, dépassant pour la première fois le seuil des 60.000 EVP. Équipement majeur de la seconde région économique de France et port naturel de Marseille, le port de Lyon a très certainement profité des améliorations de travail dans la cité phocéenne.
Depuis plusieurs années, la CNR investit en moyenne 10 millions d’euros par an dans l’optimisation de ses aménagements et équipements portuaires afin d’inciter l’implantation d’entreprises le long du Rhône pour leur logistique de transport massifié ou par conteneur. Sur le port de Lyon lui-même, la CNR améliore aussi les conditions de travail, de vie, de sécurité. Ce dernier point a fait l’objet d’investissements importants notamment dans le domaine de la vidéosurveillance avec 85 caméras et un PC de vidéosurveillance opérationnel 24 heures sur 24 qui remplit aussi la fonction de capitainerie.
Avec un tonnage de 5,8 millions de tonnes transportées (- 0,4 %) et un flux de 1,27 milliard de tonnes par kilomètre (- 3,3 %), la navigation sur le Rhône se maintient à un niveau satisfaisant compte tenu de la période de crise traversée.
En septembre 2011, la CNR et la CCI de Lyon ont émis seize propositions destinées à positionner le port de Lyon comme un point stratégique de l’économie lyonnaise et à placer le transport fluvial en situation de développement.
Cette année devrait être marquée par l’avancement du projet de requalification de la zone portuaire de Solaize-Sérézin-Ternay avec en perspective le renouvellement de 15 hectares de foncier embranchés à la voie d’eau.
La CNR produit 14,8 TWh ce qui correspond à la fourniture en électricité de 6,2 millions d’habitants et elle réalise plus de 1,2 milliard de chiffre d’affaires.

Annick Béroud

Mercredi 29 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse