Le port de Lyon réalise 5 % de croissance en 2012


Doté de cinq modes de transport, le port de Lyon a enregistré en 2012 une croissance de 5 % de son activité avec 11,4 millions de tonnes de marchandises en transit. L’activité conteneurs bat un record. Mais sur l’ensemble du fleuve la baisse est de 12 %.


© Port de Lyon
© Port de Lyon
Le port de Lyon Édouard-Herriot a enregistré en 2012 une progression de 5 % de son activité avec 11,4 millions de tonnes de marchandises en transit. Les transports par voie d’eau et par voie ferrée progressent respectivement de 6 % avec 1,5 million de tonnes traitées et de 37 % avec 550.000 tonnes. L’activité conteneurs se fait aussi remarquer avec un record en 2012 puisque la barre des 70.000 EVP – 72.600 EVP exactement – est franchie. "Au PLEH, le trafic EVP pèse désormais pour 47 % du trafic fluvial", relèvent les responsables de la Compagnie nationale du Rhône et d’aucuns relient cette performance à l’amélioration de la situation au port de Marseille.

"Renforcer l’attractivité du port, une chance pour Lyon"


En revanche, reflet de la crise économique qui frappe particulièrement certains pays européens, le trafic de marchandises sur l’ensemble du fleuve accuse une baisse de 12 % avec 5,1 millions de tonnes traitées, une situation qui rappelle 2008-2009. L’activité conteneurs contribue à compenser la baisse des minéraux-matériaux de construction, des minerais, des déchets métallurgiques et des produits agricoles. Le transport fluvio-maritime baisse sérieusement de 67 % et le transport par oléoduc fléchit de 3 %. Les trafics d’hydrocarbures stagnent d’ailleurs depuis quatre ans.

Accessibilité routière et ferroviaire limitée

Le port de Lyon, qui fait l’objet de plusieurs études et projets, ne manque pas d’atouts. Il dispose de 7 km de quais, de 11 km de route, de 23 km de voies ferrées, d’un faisceau ferroviaire composé de treize voies d’accueil et de triage dont deux voies de 750 mètres pour les trains longs et plus de 2.000 trains parcourent ses voies ferrées directement reliées au réseau national. Il offre de multiples services. Il constitue l’arrière-port de Marseille et il doit renforcer ses liens avec le commerce méditerranéen. Grande chance pour la métropole lyonnaise, le port est aujourd’hui pénalisé par une accessibilité routière et ferroviaire limitée.
La CNR a signé en 2012 un partenariat avec le Grand Lyon et la CCI de Lyon afin d’améliorer l’approvisionnement de la ville. Il est prévu de créer sur le port un centre de consolidation des chantiers, plate-forme de gestion coordonnée pour rationaliser et mutualiser les flux d’approvisionnement des chantiers du bâtiment et des travaux publics.
Afin de renforcer l’attractivité du port, la CNR développe un espace de vie et de services mutualisés sur 10.000 m2. Il comprend notamment un restaurant, une zone d’attente dédiée aux transporteurs routiers, une aire d’accueil pour les mariniers et deux associations, Promofluvia et l’Alliance des Rhodaniens. En 2014, un cheminement piétons-vélos reliera l’entrée du port au parc de Gerland. Une nouvelle étape sera bientôt franchie avec l’installation d’un simulateur de conduite spécifiquement conçu pour le Rhône pour la formation des apprentis et des pilotes. Cet outil pédagogique est inscrit aux missions d’intérêt général de la Compagnie et est soutenu par des fonds européens.
La CNR développe des zones portuaires multimodales et de nombreux services le long de la voie d’eau. C’est le cas, par exemple, à Solaize-Serezin-Ternay, à Arles et à La Voulte. Le Rhône est le seul fleuve en Europe à être doté d’un Centre de gestion de la navigation. Il est basé à Châteauneuf-du-Rhône. Le tourisme fluvial progresse grâce surtout aux bateaux de croisière et quatre nouvelles unités seront mises en service cette année.

Annick Béroud

Jeudi 14 Février 2013





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Mars 2013 - 17:06 BP2S : enjeux et défis du shortsea


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse