Le port de Mariel, vedette de la Feria de La Havane


Le nouveau méga-port de Mariel, grand pari de l'économie cubaine qui ouvrira en janvier, est la vedette de la 31e Feria commerciale internationale de La Havane, qui accueille plus de 1.400 entreprises de 64 pays du 3 au 9 novembre.


© Port de Mariel
© Port de Mariel
Le nouveau méga-port de Mariel est la vedette de la Feria de La Havane. Aux côtés de groupes étrangers - les plus nombreux venant d'Espagne, du Venezuela, du Brésil et d'Allemagne -, plusieurs centaines d'entreprises cubaines participent à cette Feria, qui se présente comme la plus grande des Caraïbes et la plus importante de son histoire. Le secteur de la santé et l'industrie pharmaceutique sont particulièrement en pointe et disposeront d'une "présentation intégrale", regroupant tous les aspects, de la production à la commercialisation, a souligné le ministre du Commerce extérieur et de l'Investissement étranger, Rodrigo Malmierca.

Premier méga-port des Caraïbes

Mais la "perle" du salon commercial reste le port de Mariel, qui sera officiellement inauguré en janvier par le président, Raul Castro, et son homologue brésilienne, Dilma Rousseff, dont le pays est le principal bailleur financier et constructeur des infrastructures. Le Conseil chinois pour la promotion du commerce international invite pour sa part "les entreprises privées et publiques" de Chine à "établir des projets communs" à Mariel, selon Ma Kequiang, conseiller à l'ambassade de Chine à Cuba. Situé à 50 km à l'ouest de La Havane, et théâtre en 1980 d'un exode massif de quelque 125.000 personnes fuyant le pays et son régime communiste, Mariel cherche à s'imposer comme le premier méga-port des Caraïbes dans la perspective de l'élargissement du canal de Panama qui doit s'achever en 2015. Le pari de La Havane est de faire de Mariel le nœud portuaire d'où peut s'opérer la redistribution vers divers marchés internationaux des marchandises ayant traversé le canal de Panama en provenance notamment d'Asie. D'autres projets similaires sont développés au Panama, aux Bahamas et en République dominicaine. Mariel, qui se substituera au port de La Havane, doit également disposer d'une zone franche accueillant industries et services, réservée à des conditions particulières aux entreprises étrangères.

AFP

Lundi 4 Novembre 2013



Lu 120 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse