Le port de Nice veut adapter ses quais


Sans toucher à son périmètre, le port de Nice veut reconfigurer ses quais pour accueillir les nouveaux cars ferries et unités de croisières, ainsi qu'améliorer son environnement.


Le quai Infernet le long de la digue sera redressé pour offrir une longueur suffisante aux nouvelles unités. En face, les digues seront rognées pour faciliter les manœuvres de bateaux
Le quai Infernet le long de la digue sera redressé pour offrir une longueur suffisante aux nouvelles unités. En face, les digues seront rognées pour faciliter les manœuvres de bateaux
Pas simple de concilier les activités commerciales (trafic Corse, ciment et croisière) avec la plaisance dans le port de commerce de Nice, inséré dans un quartier historique du XVIIIe siècle en pleine présidentialisation. En attendant un hypothétique nouveau site du côté de l’aéroport d’ici vingt ans, c’est son adaptation aux nouvelles contraintes de trafic qui s’impose. "Il n’y aura aucune modification extérieure de la digue, mais une reconfiguration à l’intérieur pour assurer une meilleure circulation des navires et des possibilités d’accostage plus importantes. L’éloignement des habitations assure également une meilleure protection environnementale de ce quartier urbanisé", confirme Bernard Kleynhoff, président de la CCI, qui gère le port propriété du département.

Une longueur d’appontement supplémentaire

Parmi les mesures envisagées l’adaptation du quai Infernet, le plus éloigné des habitations, le long de la digue Ouest. La suppression d’un coude permettrait l’aménagement d’un quai rectiligne pour accueillir des unités de 200 mètres. Les nouvelles unités sont plus respectueuses de l’environnement (moins de bruit, moins de pollution) grâce à l’utilisation de la propulsion au gaz auquel s’ajoute la possible alimentation électrique depuis le port. Sur le quai opposé, la suppression de petits renflements faciliterait les mouvements de navires et offrirait également une longueur d’appontement supplémentaire.

"Adaptation du quai Infernet le long de la digue Ouest"


Actuellement, le trafic avec la Corse (Corsica Ferries et SNCM) affiche 880.000 passagers par an et 280.000 véhicules via 1.450 rotations. Le trafic croisière est en baisse (25.000 passagers) en raison de l’étroitesse des quais. Les grosses unités mouillent dans la rade limitrophe de Villefranche-sur-Mer (440.000 croisiéristes, un record en 2013). Enfin, le trafic marchandise (principalement les exportations de ciment) s’élève à 173.000 tonnes en 2012. Pour maintenir le trafic, la CCI, le département et la métropole ont entamé une concertation avec les riverains. Le prochain contrat de projet (2015-2020) pourrait inscrire les premiers crédits à ce projet dont l’autofinancement se réaliserait sur les redevances portuaires.

Michel BOVAS

Mercredi 4 Décembre 2013



Lu 435 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse