Le port de Rotterdam en grève pour la première fois en 13 ans


Les travailleurs du port de Rotterdam, le plus grand port d'Europe, ont entamé jeudi 7 janvier une grève de vingt-quatre heures, la première en treize ans, réclamant l'assurance qu'aucun emploi ne sera perdu suite à l'automatisation du port.


Quelque 700 travailleurs étaient en grève au port de Rotterdam © Port of Rotterdam
Quelque 700 travailleurs étaient en grève au port de Rotterdam © Port of Rotterdam
Le port de Rotterdam subit sa première grève en treize ans. L'action syndicale a débuté vers 15 h 15 le 7 janvier, a affirmé le quotidien économique "Financieele Dagblad" (FD), précisant toutefois que certains terminaux fonctionnaient encore en fin d'après-midi. "Les syndicats exigent l'assurance qu'il n'y aura pas de pertes forcées d'emploi suite à la mise en place de nouveaux terminaux très automatisés", avaient indiqué les syndicats FNV et CNV en amont de la grève.

"800 emplois sont menacés sur les 3.600 que compte le port"


Quelque 700 travailleurs étaient en grève, selon l'agence de presse néerlandaise ANP, précisant que le port de Rotterdam, le 12e au monde dans le secteur du conteneur, compte 3.600 employés. Le FD assure que la dernière grève dans ce port date d'il y a treize ans. Vers 17 h 45, le port de Rotterdam n'avait pas répondu aux demandes d'entretien.

Pas de licenciement avant 2020

Selon les deux syndicats, environ 800 emplois sont menacés sur les quelque 3.600 que compte le port, après l'installation de terminaux sur l'extension du port, "Maasvlakte 2", ouverte en 2013. Plus grand projet maritime aux Pays-Bas depuis plusieurs décennies, le terminal Maasvlakte devrait à terme permettre de doubler la capacité de transbordement du port. Les syndicats demandent que personne ne soit licencié avant 2020 et que les conditions de travail pour les employés plus âgés soient améliorées. "Des millions d'euros sont investis dans l'automatisation du port mais personne ne pense aux pertes d'emploi", assure l'un des deux syndicats.
Aux Pays-Bas, pays à forte tradition de dialogue social, la grève est assez rare. Selon l'observatoire européen pour les relations industrielles (EIRO), il y a eu, sur la période 2005-2009, 5,7 jours de grève pour 1.000 employés dans le pays, contre 132 en France.

AFP

Vendredi 8 Janvier 2016



Lu 388 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse