Le port de Rouen vers les 22,5 Mt pour 2012


Le trafic du port de Rouen a enregistré un premier semestre 2012 en nette régression avec 10,3 millions de tonnes. Le second semestre est attendu au même niveau que celui de l'an dernier, ce qui devrait conduire à un tonnage annuel de 22,5 millions de tonnes.


Manutention de colis lourds au Quai de l'Ouest © J.-C.C.
Manutention de colis lourds au Quai de l'Ouest © J.-C.C.
Le premier semestre 2012 a été marqué par une baisse sensible du tonnage manutentionné au port de Rouen. Avec 10,3 millions de tonnes à fin juin, le trafic connaît un retrait de 22 %. Mais il faut rappeler que les deux années précédentes ont été marquées par des records d'activité.

Niveau de céréales en retrait

Concernant la baisse de l'activité au premier semestre, Philippe Deiss, président du directoire du Grand Port maritime de Rouen (GPMR), souligne : "Il y a deux explications à cela : la raffinerie Petroplus représente 10 % de notre trafic, soit 2,5 millions de tonnes. Son arrêt pèse nécessairement sur le tonnage. Par ailleurs, le niveau de céréales est très en retrait par rapport à l'an passé, soit 2,6 millions de tonnes au premier semestre 2012 contre 4 millions de tonnes l'an dernier". Dans ce contexte, il faut remarquer la croissance des marchandises diverses dont le volume progresse de 1,5 %. Les trafics conteneurisés se sont accrus de 8 %, tandis que les tonnages de sacherie ont été multipliés par trois. Par contre, les trafics de produits forestiers marquent une diminution de 17 %.
Le second semestre devrait être meilleur. "Nous l'attendons au même niveau que celui de l'an dernier". Mais, souligne le directeur du port, ce qui a été perdu au premier semestre ne sera pas rattrapé. "Nous tablons donc sur 22,5 millions de tonnes à la fin de l'année". Cette amélioration attendue trouve son origine dans la reprise de l'activité à la raffinerie Petroplus et dans la perspective d'une bonne campagne céréalière.
Côté éléments de satisfaction, il faut souligner l'achèvement très prochain de la première phase du programme d'amélioration des accès maritimes du port de Rouen. Celle-ci a porté sur la section la plus aval, entre l'estuaire et Port-Jérôme. "Nous allons lancer les marchés d'une part pour la section amont (Duclair/Rouen et agrandissement du cercle d'évitage de Hautot-sur-Seine) et d'autre part pour l'élimination du point haut de Courval". Les travaux démarreront cette année. Les autres marchés suivront avant la fin de l'année.

Jean-Claude Cornier

Lundi 13 Août 2012


Tags : maritime, port, rouen



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse