Le port de Sète a vu son trafic mensuel progresser en août


Le port de Sète a enregistré en août un trafic de 332.000 tonnes, soit une hausse de près 32 % par rapport à août 2013. Pour les huit premiers mois de l'année, l'activité a baissé de 7,29 % pour s'établir à 2,12 millions de tonnes.


© Port de Sète
© Port de Sète
À fin août 2014, de nombreux secteurs ont porté le trafic sétois à la hausse. La progression globale de 31,8 %, qui a permis d'enregistrer un tonnage total de 332.000 tonnes, a été notamment soutenue par les vracs liquides qui ont augmenté de 13,4 %, passant de 146.300 tonnes en août 2013 à 166.000 tonnes cette année.
Alors que la mélasse et les huiles ont disparu, les produits chimiques pour carburants et les hydrocarbures raffinés ont augmenté de plus d'un tiers.
Quant aux vracs solides, ils ont bondi de 74 % en un an. Évalués à 78.600 tonnes en août 2013, ils ont atteint cette année 137.000 tonnes.
Dans cette filière, les engrais ont enregistré une très forte hausse (400 %), les tourteaux et les graines oléagineuses ont également progressé pendant que les céréales ont chuté.
Les marchandises diverses, pour leur part, ont progressé de presque 7,7 %, pour atteindre quelque 30.000 tonnes. Une hausse portée notamment par les engrais (+ 66,6 %), le matériel roulant, les véhicules et les machines (+ 38 %), la pâte à papier (+ 32 %) alors que le ro-ro a baissé de 14 %, le bois a chuté de 100 % et les animaux vivants ont diminué de 30,3 %.

"Plongeon du conteneur par rapport à 2013"


Quant au trafic passagers, qui a dépassé en août 23.700, il a connu un mois en baisse de 16,7 %, en raison notamment du recul de 57,8 % de l'activité croisière alors que le secteur ferries ne s'est replié que de 10,7 %.

Une activité cumulée sur huit mois en repli

En cumul sur les huit premiers mois de l'année, le trafic sétois a achevé le mois d'août en baisse de de 7,3 %, soit 167.000 tonnes. L'activité globale est donc passée de 2,3 Mt en 2013 à 2,12 Mt cette année.
La diminution du trafic est due essentiellement au recul de presque 22 % des vracs liquides. Cette filière, qui se chiffrait à 1,2 Mt t l'an dernier, a perdu 265.000 tonnes pour s'établir à 946.000 tonnes, selon les chiffres de la direction du port de Sète.
Cette diminution de trafic est due à la chute des hydrocarbures raffinés (plus de 23 %), par une baisse des huiles (quelque 68 %), et par une perte totale des produits chimiques.
Du côté des vracs solides, le trafic a progressé de plus de 15 %. Ce secteur, qui se chiffrait à plus 778.000 tonnes à fin août 2013, a achevé le mois d'août cette année sur un tonnage frôlant la barre des 900.000 tonnes. Ont progressé cette année les graines oléagineuses et les engrais. En revanche, le charbon a disparu et la bauxite a baissé.
Les marchandises diverses, pour leur part, ont enregistré un repli de 7,44 %, passant de 300.000 tonnes à fin août 2013 à 278.000 tonnes cette année.
Le conteneur, en plongée de près de 91 %, est tenu pour responsable. Le secteur, qui s'était établi précisément à 35.355 tonnes au cours des huit premiers mois de 2013 a atteint seulement 3.251 tonnes à fin août. À l'inverse, le bois a bondi de plus de 90 %, passant environ de 2.600 à 5.000 tonnes en un an. Quant aux engrais, ils ont diminué d'environ 60 % pour s'établir à 6.000 tonnes.
Sans surprise, les fruits et légumes ont quasiment disparu en un an. Ils se chiffraient encore à quelque 43.000 tonnes en 2013 et ne représentent plus que 23 tonnes seulement cette année, au cœur de l'été.
Quant au roulant, il a diminué de 15,33 %. Enfin, le trafic passager, qui s'est chiffré à 105.130 voyageurs, il a baissé de plus de 16 % en raison de la chute d'environ 30 % de l'activité croisière.

Vincent Calabrèse

Mardi 28 Octobre 2014



Lu 76 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Octobre 2014 - 12:52 Les lamaneurs ne craignent pas la crise


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse