Le port de Tanger a progressé de 17 % en 2014


À 41,67 millions de tonnes, le trafic du port de Tanger a progressé en 2014 de 17 % par rapport à 2013. Du conteneur au passager, en passant par le fret roulier et le véhicule neuf, toutes les filières ont affiché une croissance. Le hub tangérois se dit désormais connecté à 148 ports mondiaux.


Tanger Med a dépassé pour la première fois les 3 millions d'EVP © Franck André
Tanger Med a dépassé pour la première fois les 3 millions d'EVP © Franck André
En 2014, le port de Tanger a poursuivi la croissance enregistrée depuis sa création en 2007. Le tonnage global s'est établi en 2014 à 41,67 millions de tonnes, soit une hausse de 17 %. Dans le secteur du conteneur, le port marocain a achevé l'année sur une progression de 20 % en nombre d'EVP et de 22 % en tonnage par rapport à 2013. Il a en effet traité l'an dernier 3.077.750 EVP, représentant 32 millions de tonnes. Pour Rachid Houari, le directeur de Tanger-Med 1, la croissance a continué d'être aussi bien portée par l'augmentation des flux en transbordement, la vocation du hub marocain, que par le trafic national.
En matière de transbordement, sur l'axe Est-Ouest, les échanges avec l'Asie représentent 30 % du trafic conteneurisé de Tanger. Les flux avec le continent américain s'élèvent également à 30 %. Sur l'axe Nord-Sud, les échanges avec l'Afrique de l'Ouest représentent 40 % du trafic. Selon le directeur de l'autorité portuaire, ces pourcentages sont restés stables en 2014 par rapport à l'année précédente.
Concernant le trafic national, Rachid Houari souligne que le pays est alimenté par voie routière mais rappelle que la ligne de cabotage maritime reliant Tanger à Casablanca est également utilisée par la clientèle marocaine.
Tanger-Med avait franchi le 23 décembre la barre symbolique des 3 millions d'EVP, soit une progression de 20 % par rapport aux 2,55 M EVP enregistrés en 2013. Au cours de l'année sur le point de s'achever, le hub tangérois avait traité 2.100 escales de navires, réparties entre 800 escales sur le terminal APMT et 1.300 chez Eurogate, pour un trafic en croissance respectivement de 11 % et 34 %, selon la direction de l'établissement portuaire.
Autre trafic ayant enregistré une forte croissance, les "marchandises diverses". Selon la direction du port, à 425.000 tonnes, cette filière a progressé de 38 % par rapport à 2013. Hausse due essentiellement, selon le port tangérois, aux céréales et aux bobines d'acier.

"La livraison de Tanger-Med 2 est prévue pour 2017"


Quant aux "véhicules neufs", que le port de Tanger dissocie du trafic roulier, il a poursuivi sa progression. Le nombre de voitures passées sur le terminal Renault a enregistré en effet une croissance de 43 % pour atteindre 211.000 unités, dont 170.000 véhicules à l'export en provenance de l'usine de Melloussa, le site tangérois du constructeur français. 38.000 autres véhicules ont été traités sur le terminal commun du port marocain, soit 24 % de plus que l'an dernier.
Dans le secteur du roulier, Tanger a traité en 2014 un trafic de 220.400 camions et remorques, soit 11 % de plus qu'en 2013. Quant aux passagers, au nombre de 2.150.000, ils ont enregistré une croissance de 7 % par rapport à l'année précédente.

18 nouveaux ports desservis

Pour Rachid Houari, le port marocain a continué de rayonner à l'international en 2014 puisqu'il a conquis la desserte de 18 nouveaux ports. Parmi ces nouvelles liaisons, Tanger dénombre Fos-sur-Mer (le terminal TEA des bassins Ouest du GPMM) et Montoir-de-Bretagne (Nantes-Saint-Nazaire). Au total, il est aujourd'hui relié à 148 ports mondiaux. Selon lui, "cette amélioration est due à la création de nouvelles lignes par les armateurs".
L'objectif pour 2015 est, selon le directeur du port, de "maintenir le trafic". Car il estime qu'il va falloir attendre 2017 pour que Tanger-Med 2, la seconde phase du projet, soit opérationnel et permette d'accompagner la croissance.
Pour l'heure, l'autorité portuaire a prévu de fournir des efforts en matière d'inspection douanière. "Nous préparons une zone import-export", a indiqué Rachid Houari, ajoutant que ces efforts menés par le port seront conduits en coopération avec la direction des douanes et du commerce extérieur.
Quant aux résultats financiers annuels de l'établissement portuaire, ils seront présentés en mars 2015.

Vincent Calabrèse

Mardi 20 Janvier 2015



Lu 416 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Octobre 2015 - 16:51 Classements des ports mondiaux

Jeudi 1 Octobre 2015 - 16:51 L'intra-Méditerranée, un grand marché


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse