Le port de Toulon joue la carte de la complémentarité


Le port de Toulon devrait achever l'année sur une progression de 2 à 3 % de trafic sur la Corse et une hausse à deux chiffres du nombre de remorques sur la Turquie. Quant à la croisière, la CCI de Toulon a opté pour une nouvelle stratégie. Explications livrées par Jérôme Giraud, le directeur des "ports de Toulon et de sa rade" à la Chambre de commerce et d'industrie du Var.


© Port de Toulon
© Port de Toulon
Arrivé depuis plus d'un an à la tête des ports de Toulon et de sa rade, Jérôme Giraud, au vu des trois premiers trimestres d'exercice, déclare : "Sur la desserte de la Corse, nous devrions battre cette année notre propre record, avec 1,3 à 1,4 million de passagers contre 1,3 million l'an dernier y compris le trafic sur le Maghreb".
Or, à fin septembre, Toulon a déjà enregistré pour les trois premiers trimestres de l'année 1,209 million de passagers sur l'île de Beauté. Une évolution qui fait dire à Jérôme Giraud que le port varois va connaître cette année une progression de 2 à 3 % de trafic avec comme seul armateur cette année Corsica Ferries puisque la SNCM s'en est retirée après avoir fait escale 120 fois en 2014. "Notre partenariat avec Corsica Ferries va se renforcer dès 2016 puisque l'armateur va rajouter la desserte de Porto Vecchio et de la Sardaigne", souligne-t-il.

Brégaillon attend une 4e rotation sur la Turquie en 2016

À Brégaillon (La Seyne-sur-Mer), "le trafic roulier sur la Turquie a progressé de 22 % pour s'élever à 40.000 remorques à fin septembre avec trois rotations hebdomadaires", indique Jérôme Giraud, rappelant qu'un troisième navire roulier a été ajouté en mars 2015 par l'armateur turc UN-Roro.
Il mise à la fin de l'année sur un trafic de 50.000 remorques entre Toulon et Ambarli, près d'Istanbul. Il annonce participer à une mission en Turquie fin novembre dont il espère revenir avec l'assurance d'une quatrième rotation hebdomadaire pour 2016. "Nous sommes le leader des échanges rouliers avec Istanbul derrière Trieste", souligne-t-il.

"Un partenariat renforcé avec Corsica Ferries"


En marge de ce trafic phare, le port varois traite également à Brégaillon 17.000 tonnes de tuyaux à l'import de Turquie et du silicate en vrac.
Pour la période 2016 à 2018, Jérôme Giraud affiche son optimisme pour avoir conclu un nouveau contrat. "Nous avons été sélectionnés par le groupe Bouygues pour les travaux d'enrochement de Monaco", annonce-t-il. Un trafic de 2,3 millions de tonnes de matériaux en provenance de la banlieue toulonnaise (Le Revest) sur une durée de deux ans qui seront acheminés vers la Principauté au rythme d'un départ hebdomadaire. C'est l'armateur hollandais Jan De Nul qui a été retenu pour assurer les rotations.
En revanche, le trafic croisière a reculé à fin septembre de 13 % à 170.000 passagers. "Nous devrions enregistrer fin décembre une activité de 220.000 passagers", prévoit Jérôme Giraud. "Nous ne voulons pas rivaliser avec le port de Marseille et ses méga-paquebots. Toulon doit jouer la carte de la complémentarité. Voilà pourquoi nous privilégions désormais des armateurs exploitant des navires de taille plus modeste", explique-t-il, illustrant son propos en citant le nom de Viking Cruises.
Le port varois attend d'ailleurs pour 2016 l'armateur espagnol Pullmantur Cruises dont les escales devraient quitter Nice.
En matière d'investissements, la CCI du Var a prévu un programme de 10 millions d'euros dont les travaux de la nouvelle gare de la Seyne-sur-Mer qui seront achevés au premier trimestre 2016 (à hauteur de 1,5 million d'euros), et la réfection des chaussées lourdes de Brégaillon (6 millions d'euros).

Vincent Calabrèse

Mercredi 28 Octobre 2015



Lu 67 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2015 - 15:14 CMA CGM : déjà 15 ans pour les lignes NAF !


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse