Le port du Havre mobilise 32.000 salariés


L’Insee, le Grand Port maritime du Havre (GPMH) et l’Agence d’urbanisme de la région havraise (AURH) ont rendu publique une étude inédite sur l’emploi et la valeur ajoutée du complexe industrialo-portuaire du Havre, acteur essentiel du marché du travail local.


© GPMH
© GPMH
L’originalité de l’étude réalisée sur le complexe industrialo-portuaire (CIP) du Havre (chiffres 2010) porte sur la mesure de la richesse dégagée par les établissements localisés sur la zone visée. "Quantifier cette valeur ajoutée permet de mesurer le poids local de l’activité économique industrialo-portuaire", note Alain Malmartel, directeur régional de l’Insee Haute-Normandie. Une activité qui apparaît particulièrement productive puisqu’elle représente 42,5 % (3,7 milliards d'euros) de la richesse dégagée par la zone d’emploi du Havre et 12 % de la richesse régionale. L’industrie - dont le raffinage - explique en partie ces résultats : elle représente 63 % du total de la richesse dégagée. Cette richesse est en moyenne de 125.000 euros par emploi, soit plus du double de celle constatée sur la Haute-Normandie. Pour Dominique Dhervillez, directeur de l’AURH, ce bon niveau de productivité constitue un "message fort adressé aux autorités : cette machine à produire de la valeur pourrait faire mieux encore si des efforts étaient engagés notamment sur les infrastructures de transports de personnes et de fret". L’étude montre en outre que le CIP du Havre a bien absorbé la crise : "Le niveau d’emploi reste mesuré par rapport à 2006 ; les activités liées aux navires se sont maintenues et la logistique se confirme", souligne Vincent Malfère, directeur général adjoint du GPMH. Selon l’étude, le CIP mobilise à lui seul 32.000 emplois salariés répartis entre 783 établissements employeurs. Si 97 % des salariés habitent dans la première couronne autour du Havre, ils sont près de 1.200 à venir du Calvados. Les activités du CIP comprennent deux ensembles : le cluster maritime (14.400 salariés) et de nombreux établissements industriels (17.300 salariés) qui tirent parti des infrastructures portuaires.

Marie Héron

Jeudi 14 Février 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse