"Le projet de LGV vers Toulouse est primordial"



© RFF/Giraud Philippe
© RFF/Giraud Philippe
Le maire PS de Toulouse, le président PS de Midi-Pyrénées et un député UMP ont bondi mercredi 11 juillet quand le ministre délégué au Budget a remis en cause la prolongation de certaines lignes TGV et ont réaffirmé que le prolongement du réseau ferré à grande vitesse jusqu'à Toulouse était primordial.
"Nous sommes conscients que les finances publiques sont contraintes, mais la quatrième ville de France ne peut pas être tenue à l'écart du réseau européen de la grande vitesse. C'est une nécessité économique, une urgence écologique et une réponse aux attentes des usagers qui pourront rejoindre Paris en 3 heures au lieu de plus de 5 heures actuellement", a réagi le maire de Toulouse, Pierre Cohen. Il met en avant des études concluant à "l'intérêt économique et la rentabilité de cette ligne".
De son côté, le président du Conseil régional, Martin Malvy, ne peut pas imaginer que la région et Toulouse puissent "rester en dehors du réseau à grande vitesse" et affirme que Toulouse "est depuis longtemps considérée par la SNCF comme étant la destination la plus rentable". Il conclut sur une note optimiste que le "le problème de financement du chantier entre Bordeaux et Toulouse ne se posera concrètement qu'à partir de 2017, dans cinq ans" et que la crise économique sera passée.
Le député UMP et ancien maire de Toulouse (2004-2008) Jean-Luc Moudenc s'est joint au concert de protestations alors que la LGV Sud-Ouest via Bordeaux était "sur le point d'enfin aboutir". "Il serait particulièrement préjudiciable à l'économie locale de retarder encore l'arrivée du TGV à Toulouse alors que ce projet est porteur pour la croissance économique régionale. Je déplore que le gouvernement cherche à faire des économies sur des dépenses d'investissement d'avenir qui vont dans le sens du développement durable et qui sont favorables à notre économie. Je demande donc au gouvernement de ne pas remettre en cause l'arrivée de la LGV à Toulouse prévue au début des années 2020".

AFP

Jeudi 12 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse