Le redécollage généralisé des taux de fret freiné par la surcapacité


Malgré les premiers signes d'un redécollage des taux de fret sur certains marchés, leur volatilité globale dans le transport conteneurisé devrait rester très élevée dans les mois qui viennent. Le consultant britannique Drewry Shipping estime que le phénomène ne s'inversera pas dans la mesure où le poids de la surcapacité reste très présent et l'offre de transport devrait continuer à souffrir d'instabilité.


© APM
© APM
Selon le dernier Container Freight Rate Insight (indice global du marché du conteneur) dévoilé par le consultant londonien Drewry Shipping, une moyenne pondérée des taux de fret sur les principales routes maritimes (à l'exception de l'intra-Asie) a marqué un recul de 13 % en juillet pour s'établir à 1.403 dollars le 40 pieds. L'expert rappelle que le même indice s'élevait à toutefois 1.113 dollars en avril. Selon Drewry Shipping, cité par "Maritime News", le bond de 26 % de la moyenne globale des taux de fret entre les mois d'avril et juillet fait suite à une opération de restauration des taux lancée par les armateurs. Le consultant affirme que cette progression est également due à leur décision de suspendre un certain nombre de services jugés non rentables.
Sur les marchés Nord-Sud, le bas niveau des taux de fret sur les segments Asie-Afrique de l'Ouest et Asie-Afrique du Sud semble toutefois connaître "les premiers signes d'une inversion de la courbe avec le démarrage espéré d'une saison de pointe".

"Une inversion de la courbe sur certains marchés"


Les taux de fret entre Shanghai et Lagos ont augmenté de 11 % entre les mois de mai et juillet. Un autre inversion de la courbe a également été constatée sur le marché Asie-Amérique latine. Un segment sur lequel les armateurs ont réduit dès le mois de mai le nombre de services hebdomadaires à trois. Une décision qui a permis aux taux de fret de réaliser un bond de 243 % sur la période mars-juillet. "Sur au moins quatre des cent routes analysées par la plateforme Container Freight Rate Insight (CFRI), les taux ont touché le fond. Dans certains cas, l'augmentation des volumes générés par la saison de pointe en Asie ont contribué à la hausse des taux", a commenté Drewry.

Des taux de 20 à 50 % plus bas qu'en 2013 sur les routes principales

Mais le consultant déplore qu'un certain nombre de routes principales continuent de souffrir de taux de fret dont le niveau reste de 20 à 50 % plus bas que leur moyenne de 2013. Et de détailler : "Parmi ces routes maritimes figurent celles reliant l'Amérique du Nord à l'Europe et à l'Asie, le marché transatlantique dans le sens import européen des États-Unis et quelques lignes intra-asiatiques". Sur ces cinq marchés, les taux oscillent entre 500 et 1.000 dollars pour un 40 pieds, souligne le consultant, qui précise que cette moyenne de prix inclut également les terminal handling charges (THC) dans les ports d'embarquement et de débarquement. "Ceci signifie que les taux de base sont situés entre 100 et 500 dollars pour un 40 pieds", commentent les experts.
"Cette tendance au rebond sur certains marchés confirme que le très bas niveau des taux de fret ne pouvait pas constituer une phénomène durable. Voilà pourquoi certains armateurs ont changé d'attitude", explique Drewry, rappelant qu'ils ont réduit l'offre en suspendant un certain nombre de services. "Car il devenait urgent pour eux de diminuer leurs pertes. Ceci ne signifie pas pour autant qu'on se trouve face à une tendance longue de hausses des taux. Car le phénomène de surcapacité chronique dont souffre le secteur n'a pas encore été pleinement pris en compte", ajoute-t-il.
Sur le marché Asie-Europe, un des secteurs les plus concurrentiels de la la ligne régulière conteneurisée car assurant aux opérateurs des volumes équilibrés tout au long de l'année, l'indice composite du Shanghai Shipping Exchange en date du 26 août dernier a baissé de 0,9 % comparé à celui du 19 août.
Un recul dû notamment à la diminution de 2 % du marché Europe, de 4 % de la Méditerranée et de 2,9 % de l'Afrique de l'Ouest et de l'Est. En revanche, l'indice chinois a progressé de 2,8 % sur l'Afrique du Sud, de 1,2 % sur Taïwan et de 1,4 % sur Hong Kong.

Vincent Calabrèse

Mardi 30 Août 2016



Lu 815 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse