Le secteur aérien devrait poursuivre son essor en 2013


Le secteur aérien devrait poursuivre son essor en 2013 malgré la crise en Europe, avec des compagnies aériennes tentées par des consolidations "transrégionales" pour se renforcer, estime l'assureur-crédit Euler Hermes.


© Airbus
© Airbus
"Pour la deuxième année consécutive, l'industrie aéronautique devrait afficher une croissance solide" avec une hausse de 14 % des appareils livrés en 2012, affirme Euler Hermes dans une étude publiée jeudi 13 décembre. "La tendance positive devrait se poursuivre en 2013", poursuit-il avec une progression de 10 % des livraisons, "alimentée toujours par une augmentation quasi généralisée des cadences de production".
Les principaux bénéficiaires de ce boom sont les constructeurs aéronautiques, au premier rang desquels Airbus et Boeing, dont les carnets de commande "offrent une bonne visibilité à la filière aéronautique puisqu'ils représentent sept à huit ans de production", selon Ludovic Subran, chef économiste d'Euler Hermes. De plus, souligne-t-il, ils profitent d'une grande diversité géographique de leur portefeuille clients, d'une forte demande en provenance des compagnies d'Asie-Pacifique et du Moyen-Orient ainsi que du développement du segment low-cost. Les constructeurs surfent enfin sur le "nouveau relais de croissance qu'est le renouvellement de flottes pour des avions plus économes en carburant", relève-t-il.

- 2 % pour l'activité cargo

Le bilan est plus contrasté pour les compagnies aériennes, soumises aux fluctuations du prix du pétrole, qui pèse pour environ d'un tiers sur leurs coûts opérationnels. Le transport aérien devrait progresser en 2012 de 6,4 % par rapport à l'an dernier, principalement grâce à une forte hausse du trafic passagers (+ 7,9 %) tandis que l'activité cargo devrait reculer (- 2 %), selon Euler Hermes. Au total, le chiffre d'affaires global du transport aérien devrait atteindre 636 milliards de dollars (491 milliards d'euros).

"Les principaux bénéficiaires de ce boom sont les constructeurs aéronautiques"


"Depuis 2011, alors que le transport passagers, s'appuyant sur un double relais, vols domestiques et internationaux, a continué à augmenter, le trafic cargo a reculé, notamment à cause du ralentissement des routes commerciales avec l'Europe", explique Bruno Goutard, analyste sectoriel d'Euler Hermes. "Pour ce dernier, nous nous attendons au minimum à une stabilisation en 2013 avec une amélioration graduelle du commerce international dont devra logiquement bénéficier le cargo", poursuit-il.
Euler Hermes rappelle que, selon les chiffres de l'Association internationale du transport aérien (Iata), le revenu sectoriel a dépassé son pic d'avant la crise de 2008 de plus de 11 %. L'Iata a du reste revu à la hausse jeudi ses prévisions de profits pour 2012, estimant que les compagnies aériennes devraient réaliser au niveau mondial des bénéfices de 6,7 milliards de dollars cette année (5,15 milliards d'euros), contre 4,1 milliards prévus le 1er octobre dernier.
Reste que la situation est contrastée selon les différentes régions du monde. Les États-Unis, l'Asie et la Chine se portent bien, mais l'Europe est à la traîne. Selon Euler Hermes, le transport aérien en Europe devrait reculer de 0,5 % en 2012 avant de rebondir d'autant l'an prochain. Ce rebond devrait intervenir dans la foulée des restructurations intervenues en Europe en 2012, qui pourraient se prolonger l'an prochain avec "les premiers jalons d'une future consolidation mondiale du secteur aérien", estime Euler Hermes.
Bruno Goutard évoque de possibles "rapprochements capitalistiques transrégionaux" destinés à renforcer les alliances déjà existantes entre grandes compagnies. Le premier de ces grands mouvements pourrait avoir été le rachat annoncé lundi 10 décembre de 49 % de la compagnie britannique Virgin Atlantic par sa concurrente américaine Delta Airlines, qui va renforcer cette dernière sur les liaisons transatlantiques depuis l'aéroport londonien de Heathrow, principal axe aérien entre les États-Unis et l'Europe.

Djallal Malti

Lundi 17 Décembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse