Le secteur aérien français s'ouvre aux capitaux chinois


Le secteur aérien français s'est pour la première fois ouvert à des capitaux chinois avec la prise de participation minoritaire du groupe chinois HNA dans Aigle Azur, plus vieille compagnie privée de l'Hexagone.


© EAP
© EAP
Un accord entre les présidents de HNA et Aigle Azur a été signé mardi 23 octobre à Paris. Il permet au groupe diversifié HNA, propriétaire de la quatrième compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines, d'acquérir 48 % du capital d'Aigle Azur. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. "La compagnie Aigle Azur entame un nouveau tournant", une "alliance historique avec le puissant groupe HNA", a déclaré son président, Arezki Idjerouidène. Cette opération "va nous permettre d'entrevoir un nouvel avenir", a-t-il ajouté, en évoquant l'ouverture de lignes entre la France et la Chine. Dans un premier temps, Aigle Azur va lancer "au début de la saison été" 2013 une ligne Paris-Pékin, selon M. Idjerouidène, grâce à l'A330, long-courrier dont elle attend la livraison, avec cinq à six rotations hebdomadaires.

"Une ligne Paris-Pékin dès l'été 2013"


C'est la première fois qu'un acteur chinois prend une participation dans une compagnie aérienne française. HNA s'empare de quasiment le maximum autorisé par Bruxelles, la législation européenne interdisant à un groupe non communautaire d'être majoritaire dans une compagnie aérienne de l'Union européenne.
Fondée en 1946, Aigle Azur revendique la deuxième place dans l'Hexagone derrière Air France. Elle s'est positionnée sur le marché de niche affinitaire avec l'Algérie comme desserte historique. Aujourd'hui, elle propose 23 destinations (Mali, Portugal, Tunisie et Russie) grâce à une flotte de douze Airbus moyen-courriers (A319, A320 et A321). La compagnie a été reprise en 2001 par le groupe de transport et de tourisme français GoFast d'Arezki Idjerouidène. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 287 millions d'euros sur son exercice clos au 31 mars pour 1,8 million de passagers transportés à bord de 300 vols réguliers hebdomadaires. La compagnie a ouvert en juillet une ligne Paris-Moscou en partenariat avec la russe Transaero Airlines.

D'autres projets d'acquisitions

"Aigle Azur est une très bonne entreprise rentable, s'est réjoui Chen Feng, le président de HNA. C'est une petite entreprise qui ne peut se développer sans l'aide d'une grande entreprise. C'est mutuellement bénéfique." Son groupe, créé en 2000 et présent dans le tourisme, la finance et le transport, a réalisé 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier. Ses actifs s'élèvent à 36 milliards d'euros. Propriétaire de douze compagnies aériennes en Chine, HNA dispose d'une flotte de 410 Airbus et Boeing, dont 270 pour la seule Hainan Airlines. Cette dernière, qui tente depuis des années de s'implanter sur le marché européen, s'est intéressée aux allemande Air Berlin et hongroise Malev, mais aussi à la belge Brussels Airlines. Elle a pris l'an dernier une participation dans la compagnie turque de fret ACT Cargo Airlines. M. Feng a confirmé que son groupe avait d'autres projets d'acquisition d'ici trois à cinq ans dans l'aviation, la logistique ou la finance. "Après évaluation, si des activités correspondent à notre stratégie, nous sommes intéressés", a-t-il affirmé mardi.
Pour l'heure, Aigle Azur compte s'appuyer sur cette alliance pour ouvrir d'autres lignes avec la Chine. "Nous étudions le développement de différentes routes. Shanghai fait partie des études", a déclaré M. Idjerouidène. "Dans un premier temps, cela va permettre de créer une centaine d'emplois avec l'arrivée du nouvel A330 et d'élargir notre rayon d'action", a-t-il ajouté. Il a aussi indiqué que le prochain projet d'Aigle Azur concernait l'Afrique de l'Ouest, sans plus de détails.

Djallal Malti

Mercredi 24 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse