Le secteur de la croisière défend le programme Havep


L’Association internationale des compagnies de croisières (CLIA) et le Conseil européen des croisières (ECC) ont annoncé leur soutien au programme Havep (Harmonised Verification Programme - Programme harmonisé de vérification) du Mémorandum de Paris (MOU), le contrôle par l’État du Port, pour l'année 2013.


© GPMM
© GPMM
Pendant la durée du programme Havep, grâce auquel ses vingt-sept États membres porteront tout au long de l’année calendaire 2013 une attention à la sécurité en mer des passagers, les autorités de contrôle inspecteront les navires à passagers et assisteront à un certain nombre d’exercices et de scénarios d’urgence concernant les commandes opérationnelles de ces navires.

"L’un des moyens de transport de loisir les plus sûrs au monde"


"Le secteur international de la croisière fait bon accueil à l’engagement de 2013 du Mémorandum de Paris sur la sécurité en mer des passagers au travers du programme Havep car la sécurité des passagers et des membres d’équipage est sa priorité numéro un", a déclaré Christine Duffy, présidente de la CLIA.
"Grâce à l’Havep, les membres d’équipage bénéficieront d’opportunités supplémentaires pour évaluer leur préparation aux situations d’urgence et pour démontrer leurs connaissances et formation, requis à la fois par les lois internationales et nationales et par les procédures et mesures de l’industrie", ajoute-t-elle.

Un programme accueilli favorablement

De son côté, le président d’ECC, Manfredi Lefebvre d’Ovidio, a déclaré : "Chacun des aspects du secteur est fortement régulé et, historiquement, la navigation sur un bateau de croisière constitue l’un des moyens de transport de loisir les plus sûrs au monde. Il est soumis à un régime rigoureux d’inspection et est régulièrement évalué à l’aune des législations internationales et européennes. Nous sommes confiants et transparents sur ces procédures de sécurité et nous accueillons très favorablement ce nouveau programme d’inspection. Nous espérons maintenir notre coopération avec les États membres du Mémorandum de Paris (MOU) afin que les navires de croisière satisfassent toujours les standards de sécurité les plus élevés".
La profession des armateurs de croisière s’engage à évaluer en continu les protocoles et procédures de sécurité opérationnelle. Ils estiment que chaque aspect de l’expérience est "fortement réglementé et contrôlé à la fois par le droit maritime international et celui des États-Unis".

Vincent Calabrèse

Vendredi 21 Décembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse