Le secteur ferroviaire veut créer un système de formation commun


La SNCF, ses filiales et des entreprises ferroviaire privées ont créé une association visant à développer un système de formation commun à l'ensemble du secteur ferroviaire, pour remplacer le système actuel, majoritairement géré en interne par chaque entreprise.


© RFF Capa Laurent Rothan (Toma)
© RFF Capa Laurent Rothan (Toma)
La création de l'Association pour le développement des formations et la promotion des métiers ferroviaires (ADFPMF) vise à "construire le système de formation de la branche", a dit le président de cette association, Claude Faucher, par ailleurs délégué général de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP), qui regroupe les entreprises fondatrices de cette association.
"Historiquement, notamment au sein de la SNCF, les formations étaient internalisées", explique-t-il, soulignant que, depuis l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de marchandises en France en 2006, et l'arrivée de nouveaux opérateurs, chaque entreprise forme ses salariés. Il existe également quelques établissements de formation, et l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) a développé une formation pour la maintenance ferroviaire. "Or, de plus en plus, les salariés du secteur ferroviaire sont amenés à passer d'une entreprise à l'autre", a souligné Claude Faucher, insistant sur la nécessité de "diplômes reconnus par tous, y compris par l'État", et "délivrés dans le système commun". Il précise toutefois qu'arriver à un système commun de formation "va prendre des mois, des années".
La création de cette association s'inscrit en prévision de l'ouverture totale à la concurrence, prévue par étapes d'ici 2026, et dans le cadre de la convention collective du rail commune aux salariés de la SNCF et des entreprises privées qui doit être négociée d'ici à juillet prochain - comme le prévoit la réforme ferroviaire de 2014.
L'ADFPMF a été créée par la SNCF, ses filiales VFLI, Eurostar et Thalys, ainsi que les entreprises ferroviaires privées de fret Euro Cargo Rail et le groupe Eurotunnel, et de transport de voyageurs Thello et Transdev. "Elles veulent ainsi développer l'offre de formation, l'adapter au mieux aux besoins, aux spécificités et aux évolutions du secteur et permettre aux personnes, en formation initiale et tout au long de leur vie professionnelle, de renforcer leurs connaissances et leurs compétences", indique encore l'UTP.

AFP

Jeudi 24 Décembre 2015



Lu 450 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse