Le sort des ports africains davantage lié à la conjoncture internationale


Sur les trois côtes de l'Afrique subsaharienne, le trafic global des principaux ports a connu en 2015* une évolution contrastée. Lorsque certains ont gagné du terrain, tirés par la conjoncture internationale, d'autres ont vu leur activité se contracter. Revue de détails dans le cadre d'une rotation maritime commençant par la côte occidentale et s'achevant en Afrique australe en passant par la côte Est...


Sur la côte occidentale de l'Afrique, au Nigeria, Lagos a enregistré un trafic global de 21,3 millions de tonnes, contre 22,2 Mt en 2014. Onne a connu une progression de 300.000 tonnes. Il est passé en un an 26,5 à 26,8 millions de tonnes. Enfin, le complexe portuaire situé sur l'île de Tin Can a traité 16,20 Mt, contre 17,50 Mt en 2014.
En Côte d'Ivoire, Abidjan a enregistré une activité de 21,92 Mt, soit une progression de plus d'un million de tonnes par rapport à 2014, année qu'il avait achevée sur un trafic de 20,8 Mt. De son côté, San Pedro a vu son volume global augmenter également puisqu'il a atteint 4,85 millions de tonnes, contre 4,73 Mt en 2014.
Au Sénégal, Dakar a comptabilisé un trafic annuel de 16,21 Mt en 2015, contre 14,65 Mt en 2014. Au Togo, Lomé a réalisé de belles performances en 2015 puisqu'il est passé en un an de 9,28 Mt (2014) à 15,41 Mt.

"L'Afrique du Sud, terre de contrastes"


En Angola, Luanda a connu une très mauvaise année 2015, avec 8,9 Mt. Son trafic global a chuté en un an de près de 4 millions de tonnes, contre 13,5 Mt en 2014. Le port camerounais de Douala a plutôt bien tiré son épingle du jeu. Il a enregistré un trafic de 11,31 Mt, contre 10,8 Mt l'année précédente.

Le bond spectaculaire de Lomé

Au Togo, Lomé a bondi en un an de 9,28 Mt à 15,41 Mt. Une forte progression liée aux investissements qui ont déjà démarré dans le port et qui devraient être achevés dans les mois qui viennent.
Au Congo, Pointe-Noire a achevé 2014 sur une activité de 9,6 Mt. Les chiffres 2015 sont restés inconnus.
Au Ghana, le trafic annuel de Takoradi a perdu 50.000 tonnes en un an, passant de 4,75 Mt en 2014 à 4,7 Mt l'an dernier. Quant à Tema, il a affiché 12,14 Mt alors qu'il n'avait achevé l'année 2014 que sur un un volume global de 11,12 Mt.
En Afrique de l'Est, Djibouti a atteint en 2015 un trafic global de 14,27 Mt. Un tonnage en recul par rapport à l'année précédente où il avait atteint 16,6 Mt. Mombasa, au Kenya, a repris des parts de marché. Il a fini 2015 sur un total 26,7 Mt au lieu des 24,9 Mt enregistrées un an auparavant.
L'année n'a pas été très favorable pour Dar Es Salaam, en Tanzanie. Le port a perdu 1 Mt environ, passant en un an de 14,27 à 13,46 Mt. Au Mozambique, le port de Maputo a véritablement perdu du terrain en 2015. Il a achevé l'année sur un trafic de 15,6 Mt au lieu des 19 Mt enregistrées en 2014.
Au Sud du continent, le port namibien de Walvis Bay avait atteint en 2014 un tonnage de 5,3 Mt. Les chiffres 2015 n'ont pas été publiés.
En Afrique du Sud, le trafic global est contrasté. À Richards Bay, il s'est élevé l'an dernier à 102,65 Mt, contre 94,78 Mt en 2014. À Durban, il est passé en un an de 81,18 Mt à 79,84 Mt. Quant au port du Cap, il a affiché une activité de 16,72 Mt, contre 15,58 Mt un an auparavant. Port Elizabeth, enfin, a connu un repli. Il a achevé l'année sur un trafic de 11,53 Mt, contre 12,22 Mt l'année précédente.

* Chiffres JMM-Isemar

Vincent Calabrèse

Mercredi 14 Décembre 2016



Lu 182 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Décembre 2016 - 15:02 Les services Afrique en mouvement


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse