Le suivi des avions minute par minute obligatoire en 2016



Le suivi des avions minute par minute : une mesure simple et rapide à mettre en œuvre, selon l'OACI © Airbus
Le suivi des avions minute par minute : une mesure simple et rapide à mettre en œuvre, selon l'OACI © Airbus
Un très large consensus s'est dégagé parmi les 191 membres de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) pour mettre en place au plus vite le suivi des avions minute par minute en cas d'incident.
Un peu moins d'un an après la disparition du MH370, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines, au sud de l'océan Indien, l'OACI a suivi les recommandations de la Commission de la navigation aérienne afin de localiser très rapidement un avion qui s'est abîmé en mer. "Le suivi mondial n'empêchera pas les accidents", a déclaré le président de l'OACI Olumuyiwa Benard Aliu. Lors du déroulé d'un vol normal, un signal va être émis toutes les 15 minutes, "quand un avion est en détresse, le système répètera le signal chaque minute", a-t-il expliqué. Ce dispositif sera voté à l'automne par le Conseil de l'OACI et obligatoire pour toutes les compagnies aériennes dès 2016.
Sans attendre le vote formel de l'OACI cet automne, déjà "un bon nombre de compagnies ont prévu d'améliorer les moyens de suivi de leurs avions" en vol, a souligné Tony Tyler, président de l'Association internationale du transport aérien (Iata). Une grosse partie du parc des avions en service pourra rapidement être mise à niveau et les compagnies aériennes vont devoir affecter quelques ressources pour gérer ce suivi. Ce système de suivi mondial est une mesure simple et rapide à mettre en œuvre comme l'a indiqué Nancy Graham, directrice du bureau de la navigation aérienne à l'OACI car "nous pouvons le faire maintenant et ce n'est pas coûteux".
D'autre part, l'OACI va recommander aux constructeurs aéronautiques d'équiper leurs avions d'enregistreurs de vol éjectables en cas de choc violent et flottantes pour être facilement récupérés en mer. Il veut aussi mettre à disposition de ses membres toutes les informations sur les risques de survoler une zone de conflit via un "référentiel informatique" regrouperait toutes les informations déjà disponibles de façon dispersée.

AFP

Jeudi 5 Février 2015



Lu 62 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse