Le système Écotaxe prêt à être réceptionné par l'État


Le système conçu par la société Ecomouv' pour la collecte de l'Écotaxe, dont la mise en place a été suspendue sine die par le gouvernement, est "prêt à être réceptionné par l'État", a assuré mercredi 8 janvier le vice-président d'Ecomouv', Michel Cornil.


À ce jour, 190.000 véhicules sont enregistrés © Ecomouv'
À ce jour, 190.000 véhicules sont enregistrés © Ecomouv'
Le système Écotaxe est prêt à être réceptionné par l'État. La validation technique du système par les services du ministère des Transports signe le début du versement à Ecomouv' d'un loyer mensuel de 18 millions d'euros, même si la taxe a été suspendue. La société, de son côté, qui devait livrer le dispositif en juillet dernier, doit verser à l'État 8 millions d'euros mensuels d'indemnités de retard. La réception du système a pris du retard, puisque le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, l'avait annoncé pour fin décembre.
Interrogé mercredi 8 janvier dans le cadre de la commission d'enquête sénatoriale sur le contrat Ecomouv', Michel Cornil a souligné que l'offre d'Ecomouv' était "la moins coûteuse reçue par l'État" dans le cadre de l'appel d'offres qu'il avait lancé. Selon Antoine Caput, de Thales, l'un des actionnaires d'Ecomouv', "le processus d'appel d'offres s'est déroulé de façon parfaitement normale". "Nous avons été surpris par l'annonce de la suspension, qui n'avait fait l'objet d'aucune annonce préalable", a regretté Michelangelo Damasco, directeur juridique d'Ecomouv'. Le rapporteur de la commission, la sénatrice PS Virginie Klès, s'est dite "surprise du nombre d'éléments couverts par le secret commercial". "L'objectif d'un partenariat public-privé est d'optimiser les finances publiques. Or, le citoyen français n'a aucun moyen de le contrôler", s'est-elle étonnée, à l'issue des auditions mercredi. La commission d'enquête sénatoriale, créée à l'initiative du groupe socialiste, porte "sur les modalités du montage juridique et financier et l'environnement du contrat retenu in fine pour la mise en œuvre de l'Écotaxe poids lourds". L'appel d'offres avait été jugé régulier par le Conseil d'État en 2011.
Michel Cornil a précisé qu'à ce jour, 190.000 véhicules s'étaient enregistrés. Au total, sur les 600.000 camions français et 200.000 camions étrangers qui seront concernés, 400.000 devraient être abonnés. Ecomouv', société créée pour la mise en place de la collecte de l'écotaxe, est une filiale de la compagnie italienne Autostrade per l'Italia à hauteur de 70 %, le reste du capital étant partagé entre Thales, SNCF, SFR, et Steria.

AFP

Jeudi 9 Janvier 2014



Lu 167 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse