Le trafic des aéroports français en hausse de 3,1 %


Les aéroports français ont enregistré en 2015 une progression de 3,1 % de leur trafic, tiré par les compagnies à bas coûts, mais les attentats à Paris ont freiné cette croissance, inférieure à celle du trafic européen et mondial.


Les attentats de Paris "ont pesé sur le trafic aérien en 2015 © ADP Bruno Pellarin
Les attentats de Paris "ont pesé sur le trafic aérien en 2015 © ADP Bruno Pellarin
Pour 2015, le trafic des aéroports français est en hausse de 3,1 % grâce aux low-cost, a annoncé mercredi 17 février l'Union des aéroports français (UAF). "Cette croissance est satisfaisante mais pas excellente", a indiqué Jean-Michel Vernhes, président de l'UAF, soulignant que 2015 est une "année contrastée si on la replace dans un contexte plus général" où le trafic a crû de 5,2 % en Europe et de 6,5 % dans le monde. Les attentats de Paris "ont pesé sur le trafic aérien en 2015. En novembre et décembre 2015, celui-ci a chuté respectivement de 1 et 1,4 % alors que les dix premiers mois affichaient une augmentation de 3,9 %", a indiqué l'UAF qui regroupe 137 membres exploitant 162 aéroports.

Le low-cost, vecteur fort de croissance

Les aéroports, surtout en région, ont toutefois tiré leur épingle du jeu grâce à la croissance continue du trafic à bas coûts "qui reste plus que jamais un vecteur fort de croissance". Dans les dix principaux aéroports français - Charles-de-Gaulle, Orly, Nice-Côte d'Azur, Lyon-Saint-Exupéry, Marseille-Provence, Toulouse-Blagnac, Bâle-Mulhouse, Bordeaux, Nantes-Atlantique et Beauvais-Tillé par ordre de grandeur -, le trafic des low-cost a augmenté de 9,4 % en 2015.
Sur l'ensemble des aéroports métropolitains, le trafic des compagnies à bas coûts représente 28 % (contre 26,4 % en 2014). Sur les aéroports de province, il atteint 41 % (28,1 % en 2009). À Nantes, le trafic low-cost a ainsi augmenté de plus de 15 % en 2015, à Bâle-Mulhouse (où il représente plus de 62,5 % du trafic) de plus de 13 % et à Lyon et Bordeaux plus de 12 %. Ces bons chiffres sont cependant "à relativiser par rapport au taux de pénétration des low-cost dans d'autres pays européens", a souligné le délégué général de l'UAF, Philippe Aliotti, citant la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie où ce taux "dépasse les 30 %". "Il y a encore de la marge côté français", a-t-il ajouté.

AFP

Jeudi 18 Février 2016



Lu 278 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse