Le trafic du port d'Abidjan chute de 26 %


Le trafic de marchandises au port d'Abidjan a chuté de 26 % en 2011, en raison de la crise post-électorale ayant conduit à l'embargo sur les navires et à l'interdiction de la vente du cacao, premier produit d'exportation de la Côte d'Ivoire, selon Hien Sié, son directeur.


© Port autonome d’Abidjan
© Port autonome d’Abidjan
La crise a fait chuter le trafic de 26 % au port d'Abidjan en 2011. Le port autonome d'Abidjan (PAA), leader en Afrique de l'Ouest, "a affiché un trafic global de 16,6 millions de tonnes en 2011 contre 22,5 millions de tonnes en 2010, soit une baisse de 26 %", a déclaré jeudi 1er mars Hien Sié, son directeur lors d'une cérémonie.
"Des actions commerciales agressives ont permis d'amoindrir ce déficit (26 %) qui était de 54 % entre janvier et mai 2011", a-t-il souligné, présentant 2011 comme une "année difficile".

Une baisse de 37 % pour les produits pétroliers

Les baisses significatives ont été enregistrées dans le trafic des produits pétroliers qui est passé à 6,6 millions de tonnes en 2011 contre 10,6 millions de tonnes en 2010, soit une réduction de 37 %, selon les chiffres fournis par la direction.
Les marchandises en transit pour le Burkina, le Mali et le Niger, pays enclavés de la sous-région, ont également chuté à 765.000 tonnes en 2011 contre 1,03 million de tonnes en 2010, soit une baisse de 26,3 %.
Le port d'Abidjan, principal débouché pour les pays continentaux d'Afrique de l'Ouest, avait été délaissé par ses utilisateurs pendant la meurtrière crise post-électorale de fin 2010 à avril 2011, après avoir fait l'objet d'un embargo de l'Union européenne.

«Principal débouché pour les pays continentaux d'Afrique de l'Ouest»


Pour 2012, le PAA prévoit un trafic de 24 millions de tonnes en "forte hausse de 43 % par rapport à 2011", en raison d'un retour à une croissance forte du PIB (Produit intérieur brut) projeté à 8,5 % contre - 5 % en 2011.
Le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Patrick Achi, a salué "la confiance retrouvée entre le port d'Abidjan et ses partenaires, mais aussi de son repositionnement au sein de la communauté internationale".

AFP

Vendredi 2 Mars 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse