Le tunnel de la Croix-Rousse au menu du Grand Lyon


Peu avant le dernier conseil communautaire du Grand Lyon, Gérard Collomb, sénateur-maire, a évoqué plusieurs dossiers dont deux concernent les transports et la logistique : la fermeture pendant neuf mois du tunnel de la Croix-Rousse et l’accord Grand Lyon-CCI-CNR.


© Jacques Leone
© Jacques Leone
Le tunnel de la Croix-Rousse et le partenariat avec la CNR étaient au menu du conseil communautaire du Grand Lyon. Le tunnel de la Croix-Rousse sera doublé d’un tube en cours de construction dédié aux transports en commun et aux modes doux. Il sera ouvert fin 2013 avec six mois d’avance sur le calendrier initial. Ce chantier réalisé par le groupement d’entreprises Dodin Campenon Bernard a été notifié pour plus de 206 millions d’euros auxquels s’ajoute un avenant de plus de 15 millions pour divers travaux supplémentaires d’esthétique, de géologie, de sécurité et d’aménagement des abords.
Mais la rénovation du tunnel routier existant (2x2 voies) répond aussi à une obligation légale (réglementation dite "Mont-Blanc") et sa fermeture sera inévitable pendant plusieurs mois. Construit en 1952, il voit passer 47.000 véhicules par jour ! Un nouveau système de ventilation va nécessiter de réaménager les cinq usines de ventilation existantes. Les modifications liées notamment à l’architecture des têtes, aux nouvelles réglementations liées au désamiantage nécessiteront une plus longue fermeture que prévue, de six mois et demi à neuf mois.

"Fermeture du tunnel du 5 novembre 2012 au 5 août 2013"


La fermeture du tunnel routier est fixée du 5 novembre 2012 au 5 août 2013. Malgré les informations, délestages et autres formules pour adoucir le quotidien des travailleurs, on se doute que les énervements seront nombreux dans une ville qui vient déjà tristement en deuxième position en France avec 45 heures perdues dans les bouchons par an (58 heures à Paris et 44 heures à Bordeaux).

Partenariat avec la CNR

Le Grand Lyon, la CCI et la CNR ont signé une convention de partenariat pour quatre ans. Elle vise à favoriser l’amélioration de l’approvisionnement de la ville et de la desserte des activités économiques. Cette démarche fait partie de la mise en œuvre du plan d’actions global du Grand Lyon sur la logistique urbaine. Dans ce cadre, le Grand Lyon a lancé trois études qui pourraient faire l’objet d’une approche commune : une étude de faisabilité d’un centre de consolidation des chantiers, une étude sur les solutions fluviales pour la logistique urbaine au départ du port de Lyon et une étude d’un espace logistique urbain dans l’esprit de l’ELU-Lyon Cordeliers.
À propos du centre de consolidation des chantiers, il convient d’indiquer que la rationalisation et la mutualisation des flux d’approvisionnements des chantiers en matériaux de construction, engins et équipement vont s’exprimer, par exemple, à l’occasion de la poursuite de l’urbanisation de La Part-Dieu dont les surfaces de bureaux atteindront 700.000 m2 en 2030. Ce projet s’appuie sur des expériences menées à Berlin, Stockholm ou Londres. Selon le maire de Lyon, "l’installation du centre de consolidation de Londres a réduit de 68 % le nombre de camions approvisionnant les sites en travaux et de 75 % les émissions de CO2".
Chacun doit être conscient que le port de Lyon est un équipement intermodal de première importance pour l’activité économique de l’agglomération lyonnaise que ce soit pour les approvisionnements ou les exportations.

Annick Béroud

Jeudi 13 Septembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse