Le tunnel ferroviaire du Somport a 100 ans



Le tunnel ferroviaire du Somport a 100 ans
Les 100 ans du creusement du tunnel ferroviaire transpyrénéen du Somport ont été célébrés samedi 13 octobre à Canfranc (Aragon, Espagne), élus français et espagnols plaidant pour la réouverture de la ligne Pau-Canfranc, fermée en 1970 mais selon eux vecteur de développement pour la région. Une plaque, disposée à l'entrée du tunnel, côté espagnol, a été dévoilée en milieu de journée en présence d'élus des deux pays et du président de la SNCF, Guillaume Pepy. Jean-Éric Paquet, en charge du réseau mobilité de la Commission européenne, était également présent. Elle rend hommage aux ouvriers français et espagnols qui ont creusé, entre 1908 et 1915, ce tunnel d'environ 8.000 mètres en marquant le centenaire de leur rencontre, le 13 octobre 1912, à 500 mètres sous terre. Les prises de parole ont été essentiellement dominées par le projet de réouverture de la ligne Pau-Canfranc, active de 1928 à 1970, lorsqu'un accident a entraîné la fermeture de la ligne sur 57 km, entre Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) et Canfranc. "Il faut relever ce défi", a martelé Alain Rousset, président PS du Conseil régional d'Aquitaine. "Je crois à ce dossier pour faire revivre la vallée d'Aspe. Les anciens avaient eu l'audace de faire ce chantier, il faut que nous ayons la même audace", a-t-il ajouté, expliquant que la future ligne porterait le nom du peintre espagnol Francisco de Goya, né à Saragosse en 1746 et mort à Bordeaux en 1828.
"Le potentiel économique de cette ligne est très fort", a souligné de son côté Guillaume Pepy. "Je suis prêt à parier que les choses avanceront. La volonté politique y est. La SNCF est très motivée", a-t-il dit. "La revendication de la rouvrir est très forte. Il le faut absolument pour la coopération entre nos deux peuples", a insisté Luisa Fernanda Rudi, présidente du gouvernement d'Aragon. Selon ses tenants, la réouverture de cette ligne permettrait de désenclaver la vallée d'Aspe, appuierait les déplacements quotidiens sur son bassin d'emploi et revitaliserait le secteur touristique. Elle doperait également les échanges économiques de part et d'autre de la frontière. Pour le fret, le potentiel de tonnage s'élève ainsi à 3 millions de tonnes par an. Les écologistes estiment qu'elle absorberait une partie du trafic qui transite quotidiennement dans l'autre tunnel du Somport, routier celui-ci. Le coût total du projet, inscrit au schéma national des infrastructures des transports, est estimé à 420 millions d'euros. La participation de l'UE s'élèverait à 10 % du montant, l'incertitude résidant dans le déblocage des sommes restantes entre la France, l'Espagne et les collectivités.

AFP

Lundi 15 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse