Le wagon isolé à la recherche d’un nouvel élan


Selon une étude de l’Association des utilisateurs de transport de fret, la relance du wagon isolé suppose des efforts conjoints entre les entreprises ferroviaires, les chargeurs, SNCF Réseau et les autorités publiques. La méconnaissance de cette offre par les commissionnaires est présentée comme un frein à son développement.


Triage de Saint-Jean-de-Maurienne © Georges Bartoli -Fedephoto
Triage de Saint-Jean-de-Maurienne © Georges Bartoli -Fedephoto
L’offre "wagon isolé" française traite entre 200.000 et 250.000 wagons chargés, le double en comptant les wagons vides et la desserte des ateliers de maintenance. La moitié de ces volumes passe une frontière, précise l’étude réalisée par l’AUTF. Deux organisations la proposent : une structurée autour de hubs nationaux construite par Fret SNCF avec une maîtrise de bout en bout selon un modèle de gestion en réseau, et une plus régionale bâtie sur mesure par les autres entreprises ferroviaires selon un modèle de gestion par axe s’appuyant sur une coopération entre sociétés sur les longues distances. Les deux s’adressent à des industriels et à des distributeurs dont les attentes se focalisent sur le respect des délais, la maîtrise des coûts, la sécurité et la traçabilité jugée "nettement insuffisante" aujourd’hui. Entre autres conclusions, l’AUTF déplore enfin le nombre insuffisamment élevé de commissionnaires de transport possédant une compétence ferroviaire.

"Passer en mode conquête"


Pour inscrire le wagon isolé dans une phase de développement, le rapport suggère aux entreprises ferroviaires d’y renforcer leurs offres commerciales à travers de nouvelles offres de service. À l’international, un effort particulier est ainsi demandé en matière de traçabilité et de prestations de bout en bout. Les chargeurs sont invités en parallèle à mutualiser leurs flux et leurs infrastructures, dont leurs installations terminales embranchées (ITE). Si la gestion d’un réseau de qualité revient logiquement à SNCF Réseau à travers le maintien des lignes capillaires, voies de services et triages, la poursuite des travaux menés par les pouvoirs publics et des collectivités dans le cadre des conférences périodiques sur le fret ferroviaire est encouragée. L’accent est mis sur la simplification réglementaire et le soutien aux ITE via une meilleure connaissance des installations existantes ainsi que la mise en œuvre d’une aide en faveur de leur création et/ou de leur modernisation. Croisant l’un des volets de la stratégie nationale France Logistique 2025, l’étude soutient enfin le développement des thèmes consacrés au fret ferroviaire dans les formations transports et logistiques.

Érick Demangeon

Mercredi 14 Décembre 2016



Lu 2173 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse