Les acteurs économiques bretons demandent l'abrogation du péage poids-lourds



La taxation des poids lourds n'a pas fini de faire débat © Renault Trucks
La taxation des poids lourds n'a pas fini de faire débat © Renault Trucks

Le collectif des acteurs économiques bretons, lié au Medef Bretagne et qui regroupe 150.000 entreprises, a demandé au président de la République et au Premier Ministre l'abrogation du péage de transit poids lourds.
"Les défis majeurs auxquels sont confrontées nos activités de production nous amènent tout naturellement, fort logiquement, à vous demander l'abrogation de cette mesure", indique le collectif dans un courrier transmis à François Hollande et Manuel Valls. "Il nous semble en effet préférable de payer 800 millions d'euros de dédommagements à Écomouv' (société chargée de la collecte du péage, ndlr) plutôt que de faire peser une charge annuelle (...) de 750 millions d'euros sur nos entreprises de production", plaide le collectif dans cette lettre.
Par ailleurs, la fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), l'union des entreprises de transport et de logistique en France (TLF), l'union nationale des organisations syndicales des transporteurs routiers automobiles (Unostra) ont dénoncé l'"injustice régionale" provoquée selon elles par la mesure qui doit remplacer l'Écotaxe. Rebaptisé "ségotaxe" par certains opposants en référence à la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, ce péage est "une taxe inique qui endommagera l'économie de certaines régions françaises", dénoncent ces fédérations au lendemain d'une réunion avec le ministère des Transports, lors de laquelle la nomination d'un médiateur a été annoncée.
De son côté, l'OTRE, qui avait boycotté le 15 juillet la réunion du ministère, a annoncé que si elle "rencontre le médiateur, ce sera uniquement pour lui faire part de sa volonté de voir le gouvernement prendre la seule décision qui vaille dans ce dossier : l'abandon et la suppression de l'Écotaxe, accompagnée d'un collecteur privé, et une réelle réforme de la fiscalité sur les infrastructures prenant en compte toutes les options".
Un décret devrait préciser, d'ici la fin du mois d'août, l'étendue précise du réseau national taxé, qui concerne environ 4.000 kilomètres de routes sur lesquelles circulent plus de 2.500 poids lourds par jour. Le réseau local taxé, c'est-à-dire les routes qui devraient pâtir d'un report de circulation venu des routes nationales devenues payantes, devrait être précisé par décret à l'automne, après concertation avec les collectivités territoriales. Le nouveau dispositif d'écotaxe doit entrer en vigueur au 1er janvier 2015.


AFP

Jeudi 17 Juillet 2014



Lu 272 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse