Les aéroports de Rio et Belo Horizonte privatisés en 2013


La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a annoncé jeudi 20 décembre la concession au privé des aéroports de Rio et Belo Horizonte, deux villes hôtes du Mondial de football 2014, à l'issue d'un appel d'offre dont le résultat est prévu pour septembre 2013.


© Airbus
© Airbus
Les aéroports brésiliens de Rio et Belo Horizonte seront privatisés en septembre. "L'expérience internationale montre que les aéroports sont une très bonne affaire", a dit la présidente rappelant qu'en février 2012, le Brésil avait déjà donné en concession au privé sur plus de vingt ans la gestion de trois aéroports : deux à Sao Paulo (Viracopos et Guarulhos) et celui de Brasilia, rompant le monopole de Infraero (public) qui administre plus de 70 aéroports du pays. Les aéroports, souvent vétustes et surchargés, sont l'un des principaux points noirs de l'organisation du Mondial de football.
Dilma Rousseff a dit jeudi que les groupes privés devront inclure dans leurs consortiums un opérateur international ayant "une expérience dans la gestion d'un aéroport d'au moins 35 millions de passagers par an". Cet opérateur devra aussi avoir "au moins 25 % de participation" dans le consortium. Infraero conserve une participation minoritaire de 49 %. Elle a dit que le pays allait devenir "un pays de classe moyenne" où les gens vont prendre de plus en plus l'avion avec "40 millions de Brésiliens qui sont sortis de la misère au cours de la dernière décennie".
Le ministre de l'Aviation civile, Wagner Bittencourt, a déclaré quant à lui qu'il y aurait des investissements de 11,4 milliards de reais (5,7 milliards de dollars) au total de la part des futurs consortiums privés : 6,6 md de reais ( 3,3 md USD) pour l'aéroport Tom Jobim de Rio et 4,8 md reais (2,4 md USD) pour Confins à Belo Horizonte. Pour les trois aéroports privatisés en 2012, pour la somme record de 14 milliards de dollars, l'exigence n'avait été que de 5 millions de passagers par an et la participation du consortium devait être à hauteur d'au moins 10 %.

AFP

Vendredi 21 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse