Les agrocarburants sous un feu de critiques


Critiquée par les ONG pour son soutien aux agrocarburants, la Commission européenne a renouvelé lundi 17 septembre son intention de limiter leur production et a été accusée en retour par la filière de menacer des milliards d'investissements avec ce revirement de sa politique.


Les agrocarburants sous un feu de critiques
Au sujet des agrocarburants, Bruxelles se retrouve sous un feu croisé de critiques. "Il est faux de nous accuser d'encourager les agrocarburants. Nous faisons exactement le contraire avec notre proposition de plafonner la part de l'énergie issue de biocarburants conventionnels (d'origine alimentaire) à 5 % (de la consommation finale d'énergie dans les transports) d'ici 2020", ont assuré les commissaires Gunther Oettinger (Énergie) et Connie Hedegaard (Climat).
Oxfam soutien le contraire dans un rapport intitulé "Les Semences de la faim" publié lundi 17 septembre à l'occasion d'une réunion informelle des ministres de l’Énergie de l'Union européenne à Chypre. "L'Union européenne et ses États membres ont contribué à déclencher une ruée mondiale vers les agrocarburants dont les impacts sociaux et environnementaux sont dramatiques", a accusé Clara Jamart, responsable d'Ofxman France. "Il faut renoncer au plus vite aux politiques actuelles de soutien aux agrocarburants", a plaidé l'ONG.
L'UE s'est fixée en 2008 trois objectifs pour 2020 : réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 %, réaliser 20 % d'économies en énergie et porter à 20 % la part des renouvelables dans sa production d'énergie. À cette fin, les énergies renouvelables doivent représenter 10 % de la consommation du secteur des transports. Mais cette législation approuvée par les dirigeants de l'UE n'avait pas pris en compte les conséquences néfastes de l'essor de certains biocarburants, notamment la déforestation, les pénuries et l'envolée des cours.
Bruxelles estime à présent qu'il faut "faire évoluer le bouquet énergétique de biocarburants en faveur des plus performants" et des plus neutres en matière d'impact sur les sols. "La proposition de la Commission, dans sa version actuelle, constitue un revirement total de la politique européenne des biocarburants et remet dangereusement en cause le paquet énergie-climat de 2008", dénonce dans une note la filière du biodiesel. Selon cette note, ce revirement menace 50.000 emplois directs, remet en cause l’intérêt de l'incorporation des biocarburants pour les pétroliers et va mettre l'UE en position de dépendance pour l’approvisionnement en gasoil, car 60 % de ses voitures et 100 % de ses camions roulent avec des moteurs diesel.

AFP

Mardi 18 Septembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse