Les autoroutes américaines bientôt sans ressources


Le fonds national pour l'entretien des infrastructures routières aux États-Unis, en mauvais état, sera épuisé d'ici fin septembre, ont averti des responsables américains, appelant à une hausse de la taxe sur l'essence pour combler le déficit à venir.


Un tiers des autouroutes américaines sont dans un état "mauvais ou médiocre" © Danielle Scott
Un tiers des autouroutes américaines sont dans un état "mauvais ou médiocre" © Danielle Scott

"SOS", a lancé la sénatrice démocrate américaine Barbara Boxer le 25 juin. "Si nous ne trouvons pas de crédits supplémentaires, pour la première fois de notre histoire, nous ne serons plus capables de financer de nouveaux projets" d'autoroutes.
Le fonds autoroutier (Highway Trust Fund), créé en 1956, est financé par une taxe non indexée sur l'inflation de 18,4 cents par gallon d'essence (soit environ 4,9 cents par litre) et 24,4 cents pour le diesel (6,4 cents par litre). L'État fédéral ne gère pas les autoroutes directement mais rembourse les États pour une partie de leurs investissements routiers (constructions, réhabilitations, réparations...), à hauteur d'environ 45 % en moyenne.
Mais cette taxe n'a pas été augmentée depuis 1993, et ne suffit plus à financer les besoins croissants d'entretien du vaste réseau autoroutier américain, jugé en piètre état, le manque à gagner étant estimé à environ 15 milliards de dollars par an sur les six prochaines années. Le tiers des routes étaient dans un état "mauvais ou médiocre" en 2013, selon l'American Society of Civil Engineers, et un quart des ponts dans un état "médiocre".

Mesure provisoire

En 2012, le Congrès avait adopté une loi temporaire augmentant les ressources du fonds jusqu'au 30 septembre 2014 mais, au-delà, le fonds ne dépendra plus que de la taxe sur l'essence et devra donc réduire ses transferts financiers aux États, provoquant d'éventuelles annulations de chantiers. Des sénateurs ont déposé la semaine dernière un texte pour augmenter graduellement la taxe de 12 cents sur deux ans, puis l'indexer sur l'inflation. Mais la plupart des républicains du Congrès refusent d'augmenter les taxes, comme le président Barack Obama.
Pour parer au plus pressé, des sénateurs démocrates vont tenter de faire adopter une mesure temporaire finançant le fonds jusqu'à la fin de l'année, après les élections législatives du 4 novembre.


AFP

Jeudi 26 Juin 2014



Lu 149 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse