Les biocarburants s'essoufflent en Europe



© Tereos/Jacques Grison
© Tereos/Jacques Grison
La croissance de la consommation européenne de biocarburants a nettement ralenti en 2011, à seulement 3 % contre 40 % trois ans plus tôt, et la situation est compliquée du côté des producteurs soumis à une forte concurrence étrangère, selon le baromètre biocarburants de l'observatoire indépendant des énergies renouvelables EurObserv'ER, qui a publié son rapport mercredi 25 juillet. L'an passé, la consommation du Vieux Continent a péniblement atteint 13,6 millions de tonnes équivalent pétrole (tep), contre 13,2 millions en 2010. Une progression qui masque un sérieux coup de frein pour ces agrocarburants, puisque leur croissance était encore de quelque 11 % en 2010, 25 % en 2009 et culminait à 42 % en 2008. En Allemagne, la consommation de biocarburants a même reculé de 3 %, tandis que la France, numéro deux derrière son voisin germanique, affiche une croissance atone (+ 0,5 %). Deux raisons principales à cela, selon EurObserv'ER : d'un côté, des objectifs européens pour 2020 (10 % de carburant renouvelable) considérés comme moins difficiles à atteindre que ceux de 2010 (5,75 %). De l'autre une concurrence étrangère féroce, avec le bioéthanol américain et brésilien et de plus en plus le biodiesel argentin, suspecté de subventions à l'export.
Selon les premières estimations de l'European Biodiesel Board, la production européenne de biodiesel a ainsi chuté de 8 % en 2011, à 8,8 millions de tonnes, alors que la consommation a tout de même progressé de 2,4 %. Résultat : les usines européennes de biodiesel n'ont tourné l'an passé qu'à 40 % de leurs capacités, selon EurObserv'ER. Côté bioéthanol, la situation est un peu meilleure : la consommation européenne de cette agro-essence a été plus rapide (+ 6,2 %) que celle du biodiesel (+ 2,4 %). La production est elle aussi restée dans le vert, avec une croissance de 3 % à 4,39 milliards de litres. Malgré une production en baisse de 4 % à 1 milliard de litres, la France est restée premier producteur d'Europe, devant l'Allemagne et l'Espagne. Les principales entreprises du secteur sont l'espagnol Abengoa devant le français Tereos, l'allemand Crop Energies puis le français Cristanol.

Marc Preel

Mercredi 25 Juillet 2012



Lu 224 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse