Les céréales ont stabilisé le trafic du port de Bordeaux


Avec 8,5 millions tonnes, le Grand Port maritime de Bordeaux a enregistré une année 2015 en stagnation par rapport à 2014. Une tendance due à la stabilité des hydrocarbures, à la hausse des céréales et oléagineux mais au recul des granulats.


Le terminal du Verdon vient d'accueillir neuf cavaliers et deux portiques © Ports de France
Le terminal du Verdon vient d'accueillir neuf cavaliers et deux portiques © Ports de France
Selon Christophe Masson, le président du directoire du port de Bordeaux, la filière hydrocarbures, qui représente pas moins de 51 % de l'activité globale du port, a montré, à 4,33 millions de tonnes, une certaine "stabilité" (+ 0,6 %) en raison d'une "baisse de la consommation". En revanche, la filière des céréales et oléagineux, portée notamment par le bond de 26,8 % des oléagineux, a connu une hausse de 11,8 %, à 1,7 Mt. Autre secteur qui progresse, les tourteaux et les huiles, qui sont passés de 252.660 tonnes en 2014 à 318.380 en 2014. Une évolution qui leur a permis de croître de 26 %. Christophe Masson observe un retrait de 16,7 % pour les engrais qui ont achevé l'année sur 517.800 tonnes. Il s'attend toutefois à un redémarrage de cette filière en 2016.
Quant au conteneur, il a atteint en 2015 la barre des 63.000 EVP (un chiffre qui inclut les conteneurs vides), progressant de 12 % par rapport à 2014. Le président du directoire du port girondin estime que cette croissance est surtout due à l'import de Chine.

"Les granulats victimes de la crise du BTP"


À 486.000 tonnes en 2015, contre 652.000 en 2014, les granulats (qui constituent la troisième filière du port bordelais) ont baissé cette année de 25 %. Christophe Masson incrimine la mauvaise santé du secteur BTP. En revanche, le charbon a marqué une croissance de 38 % pour atteindre 150.000 tonnes. Il explique ces 50.000 tonnes supplémentaires à l'augmentation de la consommation des usines de Michelin. Enfin, dans la rubrique "autres trafics", les volumes de ferrailles à l'exportation ont diminué l'an dernier, victimes du bas niveau du marché.

20 M EUR d'investissements

En 2015, parmi les événements marquants en matière d'investissements, le directeur général du port observe : "Nous avons terminé la passe d'entrée sur la Gironde et les travaux de remblaiement de celle-ci". Autre dossier, celui du terminal de Grattequina, dont l'établissement portuaire a rénové les accès en fin d'année. Il évoque également les travaux sur les outils d'assèchement du bassin à flots et les aménagements du terminal à conteneurs de Bruges. Pour 2015, l'enveloppe s'est élevée à 20 millions d'euros. "Elle devrait être équivalente pour 2016", prévoit-il.
Pour l'année qui vient de démarrer, le port girondin a inscrit l'élargissement du chenal et poursuivra les travaux du terminal à conteneurs du Sud-Ouest. Il table également sur la reprise du trafic de ferrailles avec l'arrivée de Derichebourg ainsi que de nouveaux opérateurs dans d'autres secteurs.
Quant au nombre d'escales, celui-ci devrait atteindre 52 à la fin 2016 contre une quarantaine en 2015.
Dans le domaine de la promotion commerciale du port, Christophe Masson prévoit cette année d'autres missions communes en Chine avec le port de Nantes-Saint-Nazaire, à l'image de celle organisée en janvier par les deux ports, pour développer le conteneur. Il estime en outre que l'amélioration de la desserte de l'hinterland régional est une nécessité.

Vincent Calabrèse

Mercredi 17 Février 2016



Lu 439 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse