Les chargeurs réclament aux armateurs plus de transparence


Dans un contexte de baisse récurrente des taux de fret, de hausse du prix des soutes, de surcapacité et de gigantisme, l'offre de transport maritime se trouve aujourd'hui en pleine période de changement. Après le "slow steaming", la mutualisation de l'offre de transport et l'arrêt des bookings sont des pistes auxquelles personne n'aurait songé il y a quelques années.


© MAERSK LINE
© MAERSK LINE
L'offre de transport maritime traverse t-elle une véritable révolution culturelle ? La question, posée à l'occasion d'une des tables rondes organisée à l'occasion du SITL Europe 2012, a eu le mérite de réunir deux des trois leaders mondiaux du transport maritime du monde conteneurisé et deux grands chargeurs. Alors que les taux de fret commencent à peine a remonter la pente entre l'Asie et l'Europe après avoir été au plus bas pendant des mois, Franck Dedenis, directeur général de Maersk Line France, et Stephan Snijders, directeur général de MSC France, ont dû défendre les positions du monde armatorial actuel face à des chargeurs estimant que les préavis sont nécessaires pour que la profession s'organise à temps vis-à-vis de leurs clients...

L'arrêt des bookings et la diminution de l'offre sur la sellette

Ainsi, Frédéric Chabasse, acheteur transport maritime chez le fabricant de levures Lesaffre international, évoque les rationalisations de service entre l'Asie et l'Europe notamment, reproche à Maersk l'arrêt des bookings et l'accord entre CMA CGM et MSC, deux phénomènes qui ont eu pour incidences la disparition de 27 %, d'une part, et de 25 %, d'autre part, de l'offre de transport.
De son côté, Vincent Rome, directeur du département Développent du constructeur automobile Renault Nissan, a réclamé à son tour aux armateurs "une anticipation sur la communication". À propos du "slow steaming", il juge que si cette politique a amélioré l'indice CO2, elle a nui parfois à la fiabilité des armateurs.

"Le shipping a été chahuté ces dernières années"


Franck Dedenis a reconnu que l'arrêt des bookings aurait pu être réalisé avec un préavis mais a souligné" que le marché Asie-Europe est "un puits sans fond" qui a fait perdre ces derniers mois beaucoup d'argent aux compagnies maritimes. Le directeur général France de Maersk insiste sur le fait que l'allongement du transit time entraîné par la politique du "slow streaming" n'a jamais été occulté par les armateurs.
Et d'insister sur les trois défis fondamentaux autour desquels s'articule le "manifeste" de l'ancien PDG de Maersk Line, Eivind Kolding, et qui a donné naissance au Daily Maersk.
Pour sa part, Stephan Snijders, estime que "le transport maritime a été chahuté ces dernières années par les conflits sociaux dans les ports français". Il souligne que Port 2000 et Fos 2XL sont les garants de davantage de fluidité dans l'Hexagone mais juge l'offre de transport ferroviaire inadaptée à la croissance de trafic.
Pour sa part, Philippe Bonnevie, délégué général de l'AUTF, met en garde à son tour les armateurs contre les dénonciations de contrats et exhorte les transporteurs maritimes à respecter un préavis.

Vincent Calabrèse

Vendredi 6 Avril 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse