Les chemins de fer grecs Trainose rachetés par l'italienne FS


Les chemins de fer grecs, Trainose, ont été rachetés par la société italienne publique Ferrovie Dello Stato Italiane pour 45 millions d'euros, a annoncé l'Agence grecque des privatisations, Taiped.


Le personnel de Trainose avait protesté contre cette privatisation dénoncée comme un "bradage" © Trainose
Le personnel de Trainose avait protesté contre cette privatisation dénoncée comme un "bradage" © Trainose
Le rachat de Trainose par l'italienne Ferrovie Dello Stato Italiane (FS) a été signé mercredi 18 janvier. Ce rachat à 100 % de la société grecque par la FS ne sera finalisé qu'après l'approbation des autorités européennes et la clôture du dossier des aides d'État à Trainose de "plus de 700 millions d'euros", jugées abusives par la Commission européenne, selon l'Agence grecque des privatisations, Taiped.

La FS également vouée à la privatisation

Le directeur exécutif de Taiped, Antonis Leousis, a assuré que la FS "s'est engagée à renforcer et développer Trainose grâce à son expertise et à son expérience, pour créer un important organisme des chemins de fer". Trainose avait été adjugée à la FS en juillet, alors seule en lice. Troisième compagnie ferroviaire en Europe selon le Taiped, une partie de la FS est également vouée à la privatisation.
En souffrance depuis presque quatre ans, la privatisation de Trainose avait dû être relancée en janvier, faute d'offre ferme des premiers prétendants, la SNCF française, la société russe RZD et la société roumano-américaine Watco-Group Feroviar. Le personnel de Trainose avait observé plusieurs semaines d'arrêts de travail ces dernières années, pour protester contre cette privatisation dénoncée comme un "bradage".
Issue avec Trainose de la scission en 2012 de l'ex-société publique des chemins de fer Ose, l'entreprise de matériel ferroviaire Rosco n'a quant à elle jusque-là pas trouvé preneur. Dans le cadre du troisième plan de sauvetage financier du pays conclu en juillet 2015 avec ses créanciers, UE et FMI, la Grèce est censée vendre d'ici 2018 6,2 milliards d'actifs publics.

AFP

Jeudi 19 Janvier 2017



Lu 428 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse