Les compagnies aériennes se financent en Asie


Les compagnies aériennes en mal de fonds se tournent de plus en plus vers les prêteurs asiatiques pour financer l'achat de leurs avions, leurs pourvoyeurs européens habituels - banques françaises et allemandes notamment - fermant les vannes du crédit.


© Cathay Pacific
© Cathay Pacific
Qu'il s'agisse de prêts bancaires, de financements obligataires ou de crédit-bail, l'Asie commence à prendre le pas quand il s'agit de permettre aux compagnies d'élargir leurs flottes, relèvent dirigeants et analystes du secteur, y voyant un nouveau signe de la nouvelle donne économique mondiale. "Dans cette partie du monde, il y a beaucoup de financements", a souligné Jim Albaugh, le directeur général de Boeing Commercial Airplanes, lors d'une visite au Salon aéronautique de Singapour le mois dernier. "Si vous parlez aux compagnies de «leasing», elles vous diront qu'elles pensent que c'est là que se trouvent les capitaux pour financer les avions qui vont être vendus au cours des prochaines années", a dit le patron de la division aéronautique civile du géant américain.
Boeing estime que les compagnies aériennes auront besoin de trouver 100 milliards de dollars cette année, contre 75 milliards l'an passé, en grande partie du fait du bond de la demande d'appareils en Asie. En effet, la moitié des 1.000 nouveaux avions qui devraient être livrés chaque année d'ici 2021 le seront sur le continent, selon David Stewart, le vice-président de la société de conseil en aéronautique ICF.

Les banques chinoises à l'international

Mais il n'y a pas que les avions : le marché du financement lui aussi se déplace vers l'Asie. En janvier, la Royal Bank of Scotland a ainsi vendu sa division de leasing aéronautique à la banque japonaise Sumitomo Mitsui, pour 5,1 milliards d'euros. Quant aux banques chinoises, après s'être jusque-là cantonnées à leur marché national, elles "commencent à regarder à l'étranger pour des clients potentiels", assure Paul Ng, directeur aviation du cabinet d'avocats Stephenson Harwood. Et les compagnies américaines ou européennes "commencent à apparaître" aux salons de financement en Asie "pour parler à des banques asiatiques, ce qui était rare il y a encore quelques années," dit cet expert.

Martin Abbugao

Mardi 6 Mars 2012


Tags : aérien, asie



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse