Les coûts logistiques mondiaux tirés par l'Asie


À partir d'une centaine de marchés internationaux, l'étude des coûts logistiques publiée par DTZ montre de forts contrastes entre l'Asie, l'Europe et l'Amérique du Nord, et au sein de ces trois régions. Hébergeant les marchés les plus chers, l'Europe possède aussi les zones les plus attractives. Sous l'effet du coût du travail, l'Asie enregistre les plus fortes hausses.


© Still
© Still
L'idée d'une Asie "low-cost" face à une Europe et à une Amérique du Nord chères semble dépassée en logistique en raison, notamment, de la progression du facteur travail. Si l'amplitude des coûts est élevée entre les trois régions, la zone la plus compétitive se trouverait en... Europe centrale et orientale suivie étonnement selon DTZ par la Belgique en Europe. D'après le consultant, les coûts moyens d'occupation sur les trois régions devraient augmenter de 1,9 % par an d'ici à 2018, soit à un taux inférieur à l'inflation sur la période. "L'offre logistique neuve, avec de nouveaux entrepôts mieux optimisés compensera la poussée de la demande issue notamment du e-commerce". Au cours des quatre prochaines années, la demande en surfaces logistiques serait en effet portée par les ventes en ligne mais aussi par "l'intensification des échanges, la consommation et la production manufacturière".

Stabilité de l'Europe à un niveau élevé

Sur ce taux moyen, l'Europe bénéficierait d'une hausse des coûts la plus faible (1,7 %). "Milan et Dublin, en phase de forte reprise après une chute sévère des valeurs locatives, seront les exceptions". Aussi positive soit-elle, cette projection  s'appuie sur un marché européen "le moins accessible en termes de coûts d'occupation logistique avec six des dix marchés les plus chers au monde". Une région de contrastes donc où Londres truste le haut du classement mondial à côté de marchés "bon marché" d'Europe centrale et orientale. "Nous anticipons d'ailleurs une attractivité renforcée des pays d'Europe centrale et orientale notamment à Bucarest, Prague et Varsovie".

"Attractivité autour des villes de Bucarest, Prague et Varsovie"


La zone Asie-Pacifique en revanche devrait continuer à voir son avantage compétitif se réduire du fait de coûts du travail mais aussi de foncier en forte croissance. Sur cette région, DTZ observe les mêmes contrastes qu'en Europe avec des coûts très élevés à Singapour et Hong Kong comparés aux offres des marchés secondaires d'Inde et de Chine. Quant aux États-Unis, "la hausse des coûts logistiques devrait être supérieure à l'inflation en raison d'une demande domestique forte" entre 2015 et 2018. "Le marché américain est plus homogène avec néanmoins une division claire entre les villes du Sud comme Memphis, Atlanta et la Nouvelle-Orléans, plus abordables, et les villes de la Côte Ouest comme San Francisco, Los Angeles et Seattle".
Sur la période, DTZ analyse également le coût du travail logistique. Ses conclusions confirment que les opérateurs chinois et indiens accèdent toujours, et de loin, à la main-d'œuvre logistique la moins chère. "Néanmoins, la région Asie-Pacifique a enregistré la plus forte progression de ses coûts de travail avec une hausse de 11 % par an depuis 2009", jusqu'à plus de 15 % par an dans quelques villes chinoises comme Shenzhen. Dans le même temps, les coûts du travail ont augmenté de 1,9 % aux États-Unis et de 1,4 % en Europe avec des tensions observées en Norvège et en Allemagne. 

Érick Demangeon

Mercredi 3 Décembre 2014



Lu 383 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse