Les croisiéristes allemands à peine troublés


Le marché allemand de la croisière, le deuxième d'Europe après la Grande-Bretagne, a fait des affaires florissantes en 2011 et ne se fait guère de souci pour 2012 malgré le naufrage du «Costa Concordia», a indiqué la fédération allemande du tourisme DRV.


© CroisiEurope
© CroisiEurope
"Cela va finir par devenir ennuyeux car tous les ans c'est la même chose, le marché allemand de la croisière progresse", a déclaré Sebastian Ahrens, qui préside la commission navale au sein du DRV, assurant que ce type de voyages était devenu "mainstream", c'est-à-dire "de masse". "Nous pouvons partir du principe que cette tendance va se poursuivre cette année" a-t-il dit, en refusant toutefois de "spéculer" pour savoir si le rythme de 2011 serait maintenu. En nombre de passagers, les croisières en haute mer vendues en Allemagne ont progressé de 13,8 % l'an dernier, à 1,4 million. Depuis dix ans, la progression est de 254 % et, selon M. Ahrens, "ce n'est qu'une question de temps" pour que les Allemands dépassent les Britanniques comme premiers consommateurs de croisières. M. Ahrens s'est aussi félicité de voir les prix progresser, "malgré l'augmentation des capacités", à l'heure où de nombreux bateaux géants débutent en mer.
Les croisières fluviales ont elles avancé plus modérément, de 6,7 % en 2011 à 462.000 passagers. Les Allemands voguent en priorité sur le Danube, puis le Nil, puis le Rhin. Guido Laukamp, vice-président de la commission, a déploré la hausse de la TVA de 7 % à 19 % annoncée par le gouvernement allemand sur les croisières fluviales, qui "défavorise la destination Allemagne par rapport à la France par exemple".
Après le naufrage du «Concordia», la compagnie a récemment encore fait parler d'elle, quand un autre de ses bateaux, le «Costa Allegra», s'est retrouvé à errer plusieurs jours en mer après une panne. M. Ahrens a estimé que ces incidents n'exigeaient toutefois pas aujourd'hui de "changer la réglementation" dans le domaine de la croisière.

AFP

Vendredi 9 Mars 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse