Les députés européens souhaitent des tribunaux pour pirates



© UE
© UE
Le 10 mai, les députés européens se sont prononcés, dans une résolution adoptée à une très large majorité, pour un renforcement des moyens communautaires de lutte contre la piraterie maritime au large de la Somalie. Arguant que ce fléau "ne peut être vaincu par les seuls moyens militaires", ils réclament que la communauté internationale adopte "une approche globale", qui implique notamment "l'élaboration d'une plus grande capacité judiciaire et la mise en place de tribunaux spécialisés dans la lutte contre la piraterie dans la région". Car, selon eux, "la persistance de l'impunité des actes de piraterie constitue un obstacle à la dissuasion".
Le Parlement européen relance ainsi le débat sur l'opportunité de créer un ou plusieurs tribunaux spécialisés alors que l'État somalien n'a pas les moyens de juger les pirates. Des procès de pirates se sont tenus ces derniers mois dans plusieurs pays européens (Pays-Bas, France, Allemagne, Belgique...) mais leur effet de dissuasion est de ce fait très limité auprès de la population somalienne.
La mise en place d'un tribunal extraterritorial avait été évoquée par Jack Lang, ancien ministre et conseiller de l'Onu pour la lutte contre la piraterie. Les députés européens estiment par ailleurs "nécessaire" de lutter davantage "contre le blanchiment des sommes recueillies par les pirates". Ils appellent en outre à "l'élaboration d'une stratégie de l'UE visant à harmoniser les règles sur l'utilisation croissante de personnel agréé armé à bord des navires marchands".
De plus en plus d'armateurs embarquent sur leurs navires des hommes armés, qui ont démontré leur efficacité puisque aucun de ceux-ci n'a été capturé par des pirates en 2011, selon le Bureau maritime international (BMI). En mars, les ministres européens avaient autorisé les forces de la mission anti-piraterie Atalante déployée dans l'océan Indien à recourir à des "mesures plus énergiques", notamment des frappes, dans des conditions définies, contre les repaires des pirates sur les côtes.

AFP

Lundi 14 Mai 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse