Les emballages se veulent plus verts


Le secteur de l'emballage, très dépendant de la consommation, mise sur le développement de produits toujours plus verts et plus pratiques pour pouvoir résister à la crise, selon les organisateurs du salon professionnel Emballage qui se tiendra à l'automne près de Paris.


© Salon Emballage
© Salon Emballage
"L'emballage est très conditionné à la consommation. Il y a des marchés qui restent très forts, comme l'agroalimentaire et les boissons, et d'autres où c'est plus compliqué", comme l'automobile ou la construction, a expliqué Véronique Sestrières, directrice du salon Emballage. Le secteur, qui représentait en 2010 un chiffre d'affaires pour la France de 18,2 milliards d'euros, doit également faire face à des hausses de matières premières, en particulier sur les plastiques et la pâte à papier. Si elle a signé une croissance ralentie, 2011 a quand même été une année de progression, notamment pour les emballages plastiques, dont le chiffre d'affaires est estimé en hausse de 7,9 % (après + 15,6 % en 2010), et pour les emballages en papier-carton, dont les ventes sont estimées en hausse de 7,1 % en 2011 (après + 10,7 % en 2010), a indiqué Annette Freidinger, consultante pour le salon Emballage.
La France est le deuxième marché européen de l'emballage, derrière l'Allemagne, quant au niveau mondial, "les États-Unis sont en train d'être dépassés par la Chine", selon Mme Freidinger. "La crise pousse à être différent, donc à innover", estime Mme Sestrières, avec des emballages de plus en plus éco-conçus, comportant de moins en moins de matériaux, et avec "une ergonomie de plus en plus poussée". L'évolution des modes de distribution, comme l'essor du e-commerce et du "drive" (courses commandées sur internet qu'on va ensuite retirer en voiture), entraîne aussi des modifications dans les emballages, avec notamment le besoin de poignées, de formats différents, etc.

Du 19 au 22 novembre à Paris

Le marché mondial de l'emballage devrait voir son chiffre d'affaires grimper de 670 milliards de dollars en 2010 à 820 milliards de dollars en 2016, surtout grâce aux pays émergents. Le salon Emballage, qui se tient tous les deux ans, aura lieu du 19 au 22 novembre au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.

AFP

Jeudi 21 Juin 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse