Les énergies fossiles ne sont pas menacées selon l'Opep


L'Opep prévoit une augmentation limitée de la demande énergétique à l'horizon 2040, avec une chute de la part relative du pétrole au profit du gaz et du charbon.


© Total
© Total
Selon une projection de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), la consommation mondiale d'énergie va augmenter de 60 % d'ici à 2040. Le scénario standard de cette étude annuelle présentée à Vienne prévoit une croissance de 160 % de l'économie mondiale d'ici à 2040 et une amélioration de l'efficacité énergétique. Le scénario standard de cette étude annuelle présentée à Vienne prévoit une croissance de 160 % de l'économie mondiale d'ici à 2040 et une amélioration de l'efficacité énergétique. Première ressource mondiale aujourd'hui, avec environ 32 % des fournitures, le pétrole doit voir sa part tomber à moins de 25 %, sa production ne croissant que légèrement en un quart de siècle, de 91 millions de barils par jour (mbj) cette année à 99,6 en 2040.

Le renouvelable reste faible

En revanche, la production de gaz doit plus que doubler, sous l'effet principalement de l'exploitation de gaz de schiste, pour atteindre l'équivalent de 110,9 mbj, la part du gaz passant de 21,5% en 2010 à 27 % de l'énergie mondiale, selon ces projections. Le charbon reste également promis à un bel avenir et doit devenir la première source d'énergie en 2040 avec une part de 27,1 %, sa production passant de l'équivalent de 72,4 mbj en 2010 à 111,2.
En dépit des incertitudes liées à la possibilité d'accidents majeurs comme celui de Fukushima, le nucléaire doit selon l'Opep progresser de quelque 60 % à l'équivalent de 23,2 mbj, stabilisant sa part autour de 5,7 %. L'hydroélectrique et la biomasse doivent également connaître des progressions de l'ordre de 60% pour maintenir leurs parts autour de respectivement 2,4 et 9,4 %. Encore très marginales à 0,7 % de part de marché en 2010, les autres énergies renouvelables (principalement le solaire et l'éolien) doivent monter à 4 % des approvisionnements en 2040, avec des capacités presque décuplées.
Dans ce contexte de rééquilibrage des sources d'énergie, l'Opep prévoit une stabilité des prix réels du brut, son panier de référence devant s'établir à environ 101 dollars constants le baril en 2040, un niveau comparable à celui observé en moyenne cette année.

AFP

Lundi 10 Novembre 2014



Lu 68 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse