Les "indignés" tentent de bloquer les ports du Pacifique


Des manifestants "indignés" du mouvement "Occupy" ont tenu des rassemblements dans plusieurs ports américains et canadiens des côtes du Pacifique lundi, perturbant le trafic de marchandises et entraînant quatre arrestations.


© PORT OF LONG BEACH
© PORT OF LONG BEACH
Quelque 200 personnes ont manifesté à Oakland, en Californie, où les "indignés" avaient fait fermer ce grand port pendant vingt-quatre heures le mois dernier. Les animateurs du mouvement avaient annoncé le blocage des ports "d'Oakland à Anchorage" en Alaska il y a quinze jours sur leurs sites internet.

Des perturbations sporadiques

"Les opérations maritimes continuent avec des perturbations sporadiques dues aux manifestations", a indiqué le port d'Oakland. Les autorités d'Oakland avaient adressé aux manifestants une lettre ouverte la semaine dernière pour leur demander de ne pas interrompre le travail du port qui voit transiter quelque 39 milliards de dollars de marchandises par an, ce qui donne du travail à 73.000 personnes dans la région et à plus de 800.000 dans le pays. Le message a été répété lundi, alors que les manifestants préparaient de nouvelles actions et que d'autres personnes devaient se joindre au mouvement plus tard dans la journée.
À Long Beach, au sud de Los Angeles, deux personnes ont été interpellées lors d'une manifestation au terminal de SSA Marine, une société contrôlée par la banque Goldman Sachs, une des principales cibles du mouvement anti-Wall Street. Dans l'après-midi, les autorités du port ont affirmé que cette action avait eu un "impact minimal sur le fonctionnement du port". Plus au nord, à Portland en Oregon, deux manifestants ont aussi été interpellés. À Seattle, le rassemblement était programmé plus tard dans la journée, tandis qu'aucune manifestation n'était signalée à Anchorage, en Alaska. Au Canada, quelques dizaines de manifestants du mouvement Occupy Vancouver ont bloqué des entrées du grand port. Ils ont empêché l'entrée de camions dans le port et des dockers ont signalé des difficultés pour se rendre à leur travail.

.

Mardi 13 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse