Les lacunes des rapports Bianco et Auxiette


Si l'intérêt des pouvoirs publics pour le ferroviaire est salué, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) relève plusieurs oublis et flous dans les propositions des rapports Bianco et Auxiette. Dans le fret, l'absence d'analyse sur les opérateurs ferroviaires de proximité étonne.


© OSR France
© OSR France
Au lendemain de la publication des rapports Bianco et Auxiette sur la réforme et la gouvernance du système ferroviaire français, la Fnaut dresse un bilan mitigé. Si la création d'un gestionnaire d'infrastructures unifié (GIU) est confirmée dans le premier et croise ses attentes, il est néanmoins épinglé pour "son flou, ses lacunes et la complexité de certaines de ses propositions". Pointé en particulier dans le rapport Bianco, le manque de précision "sur l'autonomie, stratégique et comptable, du futur GIU par rapport à la SNCF. 

"C'est à l’État de désendetter le système ferroviaire"


Un rapprochement entre RFF et la SNCF ne doit pas se traduire par le retour à une pensée unique, à l'abandon des innovations introduites par RFF, et à de nouvelles entraves à la concurrence". Critiquée également, l'absence de suggestions sur l'augmentation de la productivité et de la qualité de service de l'entreprise ferroviaire nationale, ainsi que sur l'alternative proposée dans le fret, le wagon isolé en particulier, par les opérateurs ferroviaires de proximité (OFP). Conditions de rééquilibrage de la concurrence entre les modes, préparation à l'ouverture du marché dans le voyageur, représentation des clients du rail dans le GIU sont d'autres lacunes relevées par la Fnaut. Laquelle rejette en outre le financement du futur gestionnaire unifié par les "bénéfices" de la SNCF. Cette piste "l'inciterait à rechercher davantage d'économies à court terme par des transferts sur route de services voyageurs et fret, et déboucherait sur une réduction de la consistance du réseau ferré. C'est à l’État de désendetter le système ferroviaire comme l'a fait l'Allemagne en 1994" via "une fiscalité écologique reflétant une politique multimodale des transports". La fédération s'interroge enfin sur la création d'un "Haut comité des parties prenantes alors que l'Araf pourrait être renforcée".

Approche fret insuffisante

Plus clément, l'avis rendu sur le rapport Auxiette sur la gouvernance ferroviaire et le rôle notamment des collectivités territoriales regrette toutefois que "le transport local de fret ne soit pas abordé" à travers les OFP. La mise à l'écart de délégation de service public pour l'exploitation des trains régionaux (TER) et interrégionaux (Intercités) dans le but de stimuler la concurrence, ainsi que du transfert des compétences transport des départements aux régions y est critiquée. Au chapitre toujours du transport de voyageurs, la Fnaut s'oppose à "la liberté tarifaire totale des régions" proposée. "Cette liberté ne peut que déboucher sur une simple hausse des tarifs" à la différence d'une "cohérence nationale" défendue par la fédération.

Érick Demangeon

Mardi 7 Mai 2013



Lu 685 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse