"Les ponts ne sont plus ce qu'ils étaient"


L'ingénieur français Michel Virlogeux, expert international ès-ponts, concepteur d'ouvrages renommés comme le viaduc de Millau, le pont de Normandie et le pont Jacques-Chaban-Delmas inauguré le 16 mars à Bordeaux, regrette que "l'époque de construction de beaux ouvrages soit un peu passée".


"Les ponts ne sont plus ce qu'ils étaient"
Pour leur "pape" français, Michel Virlogeux, les ponts ne sont plus ce qu'ils étaient. M. Virlogeux, qui travaille actuellement au troisième pont sur le Bosphore, au quatrième pont sur le canal de Panama, estime que "depuis une quinzaine d'années, la démarche de faire des ouvrages techniquement très performants et architecturalement très élégants n'est plus celle qu'on suit en France, malgré des exceptions". "Pendant les années 80-90, il y a une bonne vingtaine d'années, l'État voulait construire de beaux ouvrages", explique le consultant indépendant. "Le fait que l'ouvrage soit beau faisait partie des objectifs. Mais en période de vaches maigres, c'est plus difficile", convient-il.
Issu de Polytechnique et des Ponts et Chaussées, Michel Virlogeux, 66 ans, a officié vingt ans dans le public à la Setra (Service d'études sur les transports, les routes et leurs aménagements) avant de s'établir comme consultant. Il a collaboré à plus de deux cents ponts à travers le monde, dont plus d'une cinquantaine à titre de concepteur principal, ce qui lui vaut d'être bardé de distinctions architecturales et ingéniériques. Le pont levant (routier, cycliste, piéton, peut-être à terme tramway) inauguré le 26 mars à Bordeaux, est son dernier bébé, conçu avec Jean-Marc Tanis (architectes Lavigne-Cheron).
"On construit moins de ponts" en France, constate-t-il. "Il faut bien voir que le programme autoroutier est quand même très avancé, on ne construit plus beaucoup d'autoroutes, même si on construit encore des TGV". "L'époque de construction de beaux ouvrages est un peu passée", note-t-il. "J'aime rappeler le tout premier traité de construction, du premier siècle avant Jésus-Christ, de l'architecte romain Vitruve, qui énonçait trois objectifs : utilitas (utilité), firmitas (solidité), et venustas (beauté)".

Philippe Bernes-Lasserre

Jeudi 4 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse