Les ports américains menacés de blocage par un conflit social


Un conflit social des travailleurs de la manutention portuaire perturbe les terminaux de la côte Ouest des États-Unis. Les entreprises des places portuaires californiennes craignent un blocage aux graves répercussions économiques.


Le port de Long Beach et son voisin de Los Angeles cumulent 40 % des importations maritimes américaines © OOCL
Le port de Long Beach et son voisin de Los Angeles cumulent 40 % des importations maritimes américaines © OOCL
Le maire de Los Angeles Eric Garcetti a appelé jeudi les dockers de la côte ouest américaine et leurs patrons à résoudre au plus vite le conflit qui les oppose et qui perturbe les ports et les échanges commerciaux. Celui-ci a souligné que les ports de Los Angeles et Long Beach "sont des moteurs importants de notre économie locale et nationale", appelant à reprendre le travail les membres du syndicat International Longshore and Warehouse Union (ILWU), mécontents de l'offre salariale qui leur est faite dans le cadre de la renégociation d'un contrat pluriannuel.

 

"Vers une paralysie d'ici une semaine ou deux"


L'Association martitime du Pacifique (PMA), qui représente les employeurs portuaires de la côte ouest américaine, a averti d'une "paralysie d'ici une semaine ou deux" si les parties ne parvenaient pas à s'entendre. Les dirigeants du port d'Oakland, au nord de la Californie, ont pour leur part enjoint à sortir de l'impasse "rapidement".
"Importateurs et exportateurs pâtissent de retards importants des chargements. Les agriculteurs de la Vallée centrale ne peuvent expédier leurs produits. Les PME ne peuvent pas réapprovisionner leurs stocks. (...) Tout le monde souffre.

Risque mondial

Si la situation s'aggrave, si les ports de la côte ouest ferment, toute l'économie américaine et la chaîne d'approvisionnement mondiale vont être mis en danger", a averti le port d'Oakland.
La productivité dans les ports a déjà chuté de 50 % depuis le début du différend, a fait valoir le patron de PMA Jim McKenna, ajoutant que les employés des ports procèdent à des arrêts de travail illégaux, ce que ces derniers nient.
En 2012 une grève avait perturbé pendant une semaine les ports de Los Angeles et Long Beach, par où transitent 40 % des importations maritimes des États-Unis, principalement depuis l'Asie.
La fédération nationale de la distribution (NRF) a évalué qu'il a fallu six mois pour que le trafic maritime se remette d'un arrêt de travail de dix jours dans les ports de la côte ouest en 2002, avec un coût pour l'économie américaine estimé à 1 milliard de dollars par jour.

AFP

Vendredi 6 Février 2015



Lu 343 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse